Mais que ces spams sont ennuyeux !

Tous les jours, c’est la même cérémonie qui débute la journée : ouvrir la boite mail et virer tous les spams qu’elle contient avant de traiter les mails véritables… soit seulement 10% de l’ensemble.

Kapersky, l’éditeur de logiciel antivirus et antispams l’annonce : les choses ne sont pas prêtes à s’améliorer… Au deuxième trimestre 2013, le pourcentage de spam a augmenté de 4,2 % par rapport au premier trimestre 2013, atteignant 70,7 % du trafic e-mail total.

Au cours de ce dernier trimestre, de nombreux e-mails contenant des pièces jointes malveillantes ont été adressées aux entreprises. Ces courriels ont été déguisés en réponses automatiques, comme des notifications d’échec de remise, ou des notifications de l’arrivée d’un e-mail, fax ou scan. Les utilisateurs malveillants espèrent que les employés des entreprises penseront que le mail est légitime et qu’ils ouvriront la pièce jointe, libérant ainsi un programme malveillant.

Une autre particularité de ce trimestre est la distribution des cartes virtuelles avec des pièces jointes malveillantes et l’astuce du « texte blanc », qui est essentiellement du texte aléatoire ajouté au bas d’un courriel. Les lecteurs ne les remarquent pas parce que la couleur du texte est la même que la couleur de fond ou visible, mais écrit beaucoup plus bas dans le mails, après de nombreuses lignes vides.

L’idée est de persuader les filtres anti-spam que le message indésirable est un bulletin d’information.

Quant aux pays qui envoient le plus activement de spam, ils sont les mêmes que précédemment, bien que leurs pourcentages ont légèrement changé: la Chine est en baisse de 1,2%, les Etats-Unis est en baisse de 0,9%, et le pourcentage de la Corée du Sud est inférieur de 3%.

Laissez un commentaire :

Vous pouvez publier un commentaire.
Les trackbacks ne sont pas autorisés.