De plus en plus de sociétés souhaitent développer leur blog car elles ont compris que ce système permettait d'entretenir une relation privilégiée avec leur clientèle et que la fréquence d'édition permettait un excellent positionnement dans Google. Si certains de ces blogs sont gérés par le service communication ou par le patron, cela ne pose pas trop de problème. Mais qu'en est-il lorsque c'est un salarié qui a ce blog en charge ?

Droit d'expression...
Si vous décidez de parler des petits faits qui constituent le quotidien de votre société, sachez que vous marchez sur des œufs. En effet, votre liberté d'expression, même si elle est prévue par la Constitution, ne vous laisse pas pour autant raconter tout et n'importe quoi. En effet, cette même constitution vous oblige à un devoir de diligence et de fidélité envers votre employeur. Le non-respects des règles de confidentialité et du secret professionnel constitue une faute professionnelle punissable par un licenciement... Bannissez donc toutes les informations confidentielles à porpos, par exemple, de ses activités, de ses clients et prospects, de ses finances... Autrement dit, tout ce qui pourrait causer un préjudice à votre société si ces informations étaient trouvées sur Google.

De la même manière, en tant que responsable éditorial, vous ne pouvez pas diffamer qui que ce soit dans vos écrits. Veillez également à filtrer les commentaires qui pourraient être déposés par vos lecteurs. A ce sujet, vous pouvez lire cet autre billet et ce fait est loin d'être isolé.

Droit d'auteur
Votre prose (je doute que vous parliez en vers de votre entreprise...) se doit de respecter le droit d'auteur. Vous ne pourrez donc pas plagier le contenu d'un autre blog en copant-collant son contenu sur le vôtre. De la même manière, vous ne pourrez non plus utiliser délibérément des images ou photos dont vous n'avez pas acquis les droits.

Vous pouvez, pour plus d'information lire les recommandations faites par la Commission nationale informatique et libertés de la France.

Graphisme et éthique
Si vous parlez de votre société, renseignez-vous enfin auprès de cette dernière afin de savoir si elle dispose d'une charte graphique permettant de coller au plus près aux attentes de vos employeurs. Veillez également à vous savoir s'il dispose de règles éthiques établies.