Cette décision repose sur un arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne rendu le 5 avril 2011, qui a stipulé très clairement que les professions dites "réglementées" pouvaient désormais démarcher des clients potentiels mettant fin à toute interdiction de pratiques commerciales habituelles pour toutes les autres professions.

Les professions concernées par cette décision sont les suivantes : architectes, avocats, comptables et experts-comptables, juristes, huissiers, médecins, notaires, pharmaciens, réviseurs d’entreprise et autres professions libérales.

Il y a fort à parier que chacune de ces professions devra rapidement mettre son code de déontologie à jour pour coller à la décision de l'Europe.

Nous invitons donc toutes les professions concernées par cette décision à penser réellement à se faire un bon site Internet qui reste un vecteur de communication très puissant.