Creation site InternetInternet simple pour tous

Internet facile pour tous !

Fil RSS

Visitez notre site

mardi 26 juin 2012

Mise en ligne du site Internet de Culturallia 2015

CULTURALLIA 2015 est Forum international B2B qui se tiendra du 14 au 16 octobre 2015 inclus, dans le cadre de Mons 2015. CULTUR@LLIA 2015 sera une déclinaison de FUTURALLIA axée sur les domaines de la culture et des TIC.

Lire la suite

lundi 12 mars 2012

20 secondes pour convaincre !

C'est le laps de temps durant lequel votre visiteur décide s'il va rester sur votre site... ou à le quitter définitivement !

Lire la suite

lundi 30 mai 2011

Migration de compte mail chez OVH

C'est toujours lorsque vous avez décidé de changer de compte mail que vous vous rendez compte que c'est loin d'être simple...

Ovh a mis en place un outil de migration de contenu d'un compte E-mail vers votre nouveau compte E-mail.

Le principe est à la fois simple et ingénieux : l'outil, encore ne version Beta, se connecte sur votre ancien compte E-mail (AOL, Free, Gmail, La Poste, Orange, SFR, Yahoo, mutualisé OVH ou autre) en IMAP, se connecte ensuite sur le nouveau et, enfin, synchronise l'ancien compte sur le nouveau. En faisant cela, il copie tous les E-mails de l'ancien vers le nouveau sans rien effacer.

mardi 29 mars 2011

Journée du Web pour tous

Notre blog s'appelant Internet simple pour tous, je ne pouvais manquer de vous parler de cette journée du Web pour tous !

C'est ce mardi 29 mars que RTL TVI, Bel RTL, Radio Contact et RTL.be proposeront des émissions en rapport avec ce thème tout au long de la journée. En effet, Internet n'est plus réservé à quelques geek qui bidouillent un ordinateur au fond de leur cave. Ce sera l'occasion pour le groupe de RTL de nous montrer les différentes facettes de ce média.

RTL-TVI
A 12h40, Christine Calmeau dans son émission "RTL+", nous informera à propos des réseaux sociaux en compagnie d’Yves Baudechon (spécialiste des réseaux sociaux) et de Jean-Jacques Deleeuw (Directeur RTL NewMedia)

Bel RTL
De 11h00 à 12h30, dans "Cela ne nous regarde de pas", Bérénice recevra Aurore Peignois, spécialiste du Web. De 14h30 à 16h00, Sophie-Charlotte et Christian De Paepe consacreront l’émission "Bel RTL va vous aider" à la maîtrise du web.

Radio Contact
De 20h00 à 22h30, Sergio Luque Gonzalez (spécialiste du web) accompagnera Le S.

RTL.be
Le nouveau site RTL.be proposera un dossier sur toutes les arnaques par e-mail ou par Internet. Toutes les mécaniques des arnaqueurs seront passées au crible afin que chacun d’entre nous ne se fasse plus avoir. RTL.be répondra également à des questions comme : Comment vivait-on avant sans Internet ? Peut-on s’en passer ? Le site fera également le point sur tous les nouveaux termes apparus avec la nouvelle technologie.

mardi 25 janvier 2011

Partage et archivage de documents

Evadoc est un site francophone et gratuit de partage et de lecture de documents. Créé en septembre 2009 et soutenu par l'incubateur Essec Ventures, ce service est la première plateforme de publication en ligne libre et francophone, recueillant des dizaines de milliers de documents textes de toutes natures : Cours, ebooks, guides, présentations, rapports, annales d'examens, publications d'entreprises.

De la même manière que YouTube partage des vidéos, Evadoc permet à chacun de publier ses écrits et de leur donner une visibilité sur internet. Tout le monde peut publier un document texte et lui donner très vite de l'audience. Sont concernés les particuliers qui souhaitent promouvoir un texte, des entreprises pour faire de la publicité, des blogueurs, des personnes souhaitant diffuser leur CV, tout internaute voulant faire connaître un document.

Ces documents sont des fichiers de format texte, documents PDF, Word, tableaux Excel, présentations PowerPoint, images, magazines… Les documents protégés par des droits d’auteurs ne peuvent être ajoutés que par leur détenteur, et un système d’alerte est en place sur chaque document en cas de violation des droits. Ces documents sont classés en grandes catégories pour les retrouver plus facilement :

  • Annales et Exercices
  • Annales et Exercices Corrigés
  • Articles et Journaux
  • Autres
  • Brochures et Publicités
  • Conseils Trucs et Astuces
  • Cours et Fiches
  • Emploi Orientation et Entreprise
  • Etudes et Mémoires
  • Humour
  • Informatique et Tutoriels
  • Livres
  • Partitions et Chants
  • Photos Plans et Cartes
  • Présentations et Exposés
  • Recettes et cuisines
  • Religion Politique et Philosophie

jeudi 20 janvier 2011

Le JT de votre naissance

Si vous avez la chance d'être né après 1971, ce qui n'est malheureusement pas le cas de votre serviteur, vous avez la possibilité, sur le site de Dailymotion, de visionner le journal télévisé français de votre naissance.

Pour être vraiment complet, et éviter les déceptions, vous pouvez accéder actuellement aux journaux télévisés :

  • de 1971 à 1974 (années incomplètes)
  • du 13 février 1976 au 31 décembre 2008.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si la date que vous souhaitez afficher n'est pas disponible, il vous sera tout simplement impossible de l'encoder dans la zone réservée à cet effet.

mardi 18 janvier 2011

Passage à la radio

Hier matin, le téléphone sonne vers 10 heures. Jerry qui a pris le cornet annonce : "Je vais vous passer la personne qui a écrit cela, se sera plus facile".

Je me présente et entends mon correspondant dire : "Bonjour, c'est Serge Vanhaelewijn, de Vivacité".  Et là, c'est tout un pan de souvenirs qui me revient en mémoire... Temps ancien où il présentait une émission d'humour avec François Pirette. La voix, d'ailleurs, n'a pas changé. Je ne peux m'empêcher de lui dire tout le plaisir que me procure cet appel...

Viennent ensuite les explications : ils sont en train de préparer une émission de radio "Appelez, on est là" sur le thème des arnaques. Et plus particulièrement, sur la Publication des Entreprises. Ils ont lu un billet publié sur notre blog et souhaite me poser quelques questions à ce propos.

Une fois les explications données, il me demande si j'ai la possibilité de lui consacrer quelques minutes afin de passer en direct dans son émission pour servir de témoin professionnel. Et c'est ainsi que j'ai eu le plaisir de dialoguer avec une des voix phare de ma jeunesse.

Vous trouverez ici un témoin sonore nettoyé des publicités et des musiques de ce passage

lundi 10 janvier 2011

Nouveautés à propos des incitants AWEX

Lorsque nous rencontrons de nouveaux prospects, nous ne manquons pas de leur expliquer qu'à certaines conditions, ils peuvent bénéficier d'une aide financière pour la réalisation de leur nouveau site Internet.

En ce qui concerne l'AWEX (Agence Wallonne à EXportation), cet incitant financier permet de couvrir jusqu'à 50% du coût de réalisation de supports promotionnels de qualité professionnelle destinés à la prospection de marchés à l'exportation, tels que :

  • une brochure (triptyques, folders, fardes, fiches, catalogues, …)
  • un site Web
  • un CD-ROM
  • une vidéo (cassette ou DVD)
  • une insertion dans les revues professionnelles papier périodiques publiées à l'étranger

Le montant de l'intervention est plafonné à :

  • 5.000 € pour l'enveloppe brochures
  • 10.000 € pour l'enveloppe multimédia (Vidéogramme, CD-Rom et site Internet cumulables au choix au sein de cette enveloppe)
  • 10.000 € pour l'enveloppe des insertions publicitaires papier

Depuis le 1er janvier 2011, l’AWEX a adapté cet incitant afin de mieux utiliser les technologies digitales dans la stratégie export et générer le meilleur retour sur investissement d’un point de vue marketing. En pratique, l'AWEX intervient à 50% d’un budget ventilé comme suit :

Graphisme du site Web

Intervention forfaitaire sur un budget de 4000 euros

  • design
  • logo
  • achat d'images
  • prise de photographies / retouches
  • template

Développement du site Web

Plafonné à 6000 euros

  • études / benchmarking (technique de marketing qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes d'organisation des autres entreprises afin de s'en inspirer et d'en retirer le meilleur)
  • analyse technique
  • menu / sous-menu
  • intégration du CMS et de ses modules
  • base de données
  • rédaction du contenu
  • traduction des textes
  • insertion des contenus
  • intégration des versions linguistiques
  • formulaires
  • module e-commerce
  • plan du site
  • moteur de recherche interne
  • PDF en ligne
  • newsletter
  • noms de domaine
  • backup
  • hébergement
  • aide / support / maintenance

E-marketing du site Web

Plafonné à 10000 euros

  • référencement
  • acaht de mots clés dans les moteurs de recherche
  • SEO / création de backlinks
  • optimisation des formulaires de conversion
  • mise en place des analutics / rapport analytics / suivi
  • E-Mailing : acuqisition d'adresses Email / création / envoi d'Emails
  • Local search
  • marketing sur les réseaux sociaux
  • positionnement de vidéos
  • positionnement de white papers / folders
  • publicité digitale

mardi 21 décembre 2010

Le meilleur du pire d'Internet

La parodie fait toujours recette. Après les Gérards qui fustige le pire de la télévision française, voici les Craypion d'Or qui vont récompenser les pires sites Internet.

Et comme ses illustres prédécesseurs, plusieurs catégories sont proposées :

  • Meilleure Scène d'Ordinateur au cinéma, où sera récompensée la scène mettant le mieux en valeur ce bel outil qu'est l'ordinateur, star de cinéma à part entière.
  • Site Web de l'Année, où sera récompensé le site Web concrétisant toutes les valeurs des Craypion d’Or : interactivité, liens hypertextes, interface fulgurante et contenu indispensable.
  • Blog de l'Année, où sera récompensé le weblog relatant avec le plus d’intelligence et d’éclat le quotidien ou les passions de son auteur, en harmonie avec le monde qui l’entoure.
  • Site Politique / Institutionnel de l'Année, où sera récompensé le site valorisant le mieux son terroir, son association, son parti, sa ville ou sa collectivité territoriale, contribuant au rayonnement de la France sur le web.
  • Site E-Consulting de l'Année, où sera récompensée la meilleure ressource en ligne pour tirer le meilleur parti des techniques du web 2.0 et 3.0. Nos critères de jugement : didactisme, sympathie, et vulgarisation !
  • Video d'Entreprise de l'Année, où sera récompensée la vidéo illustrant au mieux les atouts et l’identité d’une entreprise, contribuant ainsi au développement économique de la France.
  • Buzz en Ligne de l'Année, où sera récompensé le buzz le plus fulgurant de l’année, ayant secoué la blogosphère et les médias, pour en marquer l’histoire à tout jamais.
  • Artiste Online de l'Année, où sera récompensé l’artiste utilisant le mieux les techniques du web pour valoriser ses créations et les faire rayonner sur le cybermonde.
  • Article Presse en Ligne de l'Année, où sera récompensé l’article mêlant avec brio vivacité et talent d’écriture, à l’heure des nouvelles technologies et de l’horoscope en ligne.
  • Prix du Meilleur Espoir pour la Conquête d'Internet, où sera récompensé la personne ou le site portant haut les oripeaux de nouveaux mouvements, de nouvelles mentalités et nouvelles attitudes qui forgeront le 22e siècle.
  • Site d'Entreprise de l'Année, où sera récompensé le site valorisant le mieux les atouts et l’identité d’une entreprise, contribuant ainsi au développement économique de la France.

Mon préféré ? Celui d'un "concurrent" qui travaille entièrement en images et prétend référencer les sites réalisés. Merci pour le fou-rire qu'ils ont donné à tout le bureau !

jeudi 16 décembre 2010

Création d'un module mystère pour Omnia-Cars

Omnia Cars est un groupe qui regroupe les forces de 8 garages hennuyers pour les marques Renault et Dacia.

En 2007, nous avions réalisé leur site Internet qui fut complété, progressivement, de fonctionnalités supplémentaires répondant à leurs besoins.

Il y a deux jours, ils nous ont appris qu'un événement était à mettre en valeur, sans toutefois pouvoir le révéler immédiatement.

Etant donné la proximité de Noël, nous leur avons proposé de réaliser un calendrier de l'Avant :

  • Un lien est accessible depuis la page d'accueil du site et depuis la page "Dacia" afin d'inviter les visiteurs à bientôt changer d'auto dans le zoning de Cuesmes
  • Un compteur affiche le temps restant jusqu'à la date de l'événement
  • Comme pour le calendrier de l'Avant, 6 zones sont masquées.
  • Selon le calendrier fixé, ces zones permettent l'affichage du contenu masqué de manière graduelle

mercredi 6 octobre 2010

Binche-Tournai-Binche

La course Binche-Tournai-Binche s'est déroulée hier dans des conditions météorologiques favorables. Le vainqueur au sprint, VIVIANI Elia de Liquid gaz a passé la ligne d'arrivée après 4 heures 36 minutes et 14 secondes de course. Il était suivi de FUGLSANG Jakob (Saxo Bank) et de RUIJGH Rob (Vacansoleil) à 1 seconde.

Easy-Concept qui a réalisé le site Internet de la course était invité en VIP à cette occasion. Et force est de constater que les organisateurs avaient mis les petits plats dans les grands :

  • RV entre 9h15 et 9h30 sur le parking des Pastures
  • 9h30 : Réception du bracelet VIP à l’accueil du chapiteau sur la Grand Place
  • 9h45 : Petit déjeuner
  • 10h30 : Présentation des équipes par le célèbre speaker du Tour de France, l'indémodable Bernard Mangeas
  • 12h30 : Départ de la Grand Place
  • 13h00 : Lunch au Kursaal
  • 15h43 : Premier passage des coureurs de retour de Tournai sur la ligne d’arrivée.
  • 16h06 : Second passage des coureurs sur la ligne d’arrivée
  • 16h28 : Troisième passage des coureurs sur la ligne d’arrivée
  • 16h50 : Quatrième passage des coureurs sur la ligne d’arrivée
  • 17h12 : ARRIVÉE
  • 17h25 : Remise du bouquet au vainqueur par de charmantes hôtesses…

Le site, quant à lui, a connu un pic de visite ces deux derniers jours, accueillant 1481 visiteurs lundi et 1634 le jour de la course. Les statistiques montrent que, depuis sa présentation officielle le 21 septembre, 6031 visiteurs venus de 40 pays différents ont visité le site. Ils l'ont trouvé intéressant, preuve en est : les 5,48 pages lues en moyenne par visiteur avec un faible taux de rebond 14,94 %

Est-ce important ? Bien sûr puisqu'un un faible taux de rebond est la preuve que la page consultée a répondu à la recherche de l'utilisateur. Plus le taux de rebond est faible, plus la page est pertinente.

Au niveau des pays, la Belgique vient bien entendu en tête, suivie par la France, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.

En compagnie de nos invités, nous avons eu l'occasion de rencontrer deux anciennes gloire du cyclisme affichant encore une forme d'enfer : Ferdinand Bracke et Pino Cerami.

Vivement l'année prochaine pour le centenaire de la course !

vendredi 9 juillet 2010

Le site de Braine-le-Comte sort du lot en Hainaut

Dans le Centre, seuls Braine-le-Comte et Seneffe sortent du lot selon le classement officiel de l'Agence Wallonne des Télécommunications (AWT) qui a publié son classement annuel des sites Internet des communes.

Pour classer les sites Web des communes wallonnes, l’AWT a calculé un score basé sur 138 critères relatifs à 16 thèmes principaux, eux-mêmes regroupés selon trois axes:

  • L’ergonomie et la qualité de réalisation : on observe le nombre d’images, la présence d’animations, la nature des premières infos données par le site, la qualité du moteur de recherche, les temps de chargement, la cohérence et l’homogénéité, etc.
  • La richesse informationnelle : on relève les infos générales (culturelles, environnementales, économiques, sociales), les infos de vie pratique (écoles, calendrier des collectes des déchets, taxes, guide des commerces et entreprises), les infos politiques (ordre du jour et PV du dernier Conseil), etc.
  • L’interactivité : on vérifie la présence de formulaires en ligne concernant les services État civil/Population, l’utilisation de l’e-ID, les possibilités de paiement en ligne, la rapidité et la qualité des réponses aux questions, etc.

En tant que prestataire du site de la commune de Braine-le-Comte, nous avons rencontré hier un journaliste de la Nouvelle Gazette, édition du Centre. C'est avec plaisir que nous vous le livrons :

vendredi 12 février 2010

Du bon usage du courrier électronique

Si vous utilisez régulièrement le mail pour échanger avec des clients ou des prospects, il y a tout intérêt à ce que vous appliquiez les us et coutumes de ce média afin de ne pas commettre d'impair et de voir vos mails supprimés sans être lus.

Un mail n'est pas un SMS

Un texte rempli d'abréviations mode SMS du genre "c phrase c des truc kon di jamai lol enfin c deja mieu ke rien" est réellement à proscrire car il énerve réellement un bon quart des lecteurs. Qui plus est, vous ne connaissez sans doute pas l'âge, ni la nationalité ni le niveau de langue de votre interlocuteur... Tâchez plutôt de tourner correctement vos phrases, vérifiez l'orthographe ainsi que la liste des destinataires. Un fois le bouton "Envoyez" pressé, il n'est plus possible de faire machine arrière.

Un titre pour chaque mail

Lorsqu'on reçoit plus de 200 mails par jour, une gestion saine de ceux-ci nécessite de pouvoir, en un seul coup d'œil, déterminer son contenu et son importance potentielle. Utilisez un intitulé court (sinon il n'est pas affiché entièrement) et le plus précis possible.

Quant au corps du texte, essayez de placer chaque idée différente dans un paragraphe séparé.

Si vous écrivez en employant un téléphone mobile, précisez-le... Votre interlocuteur comprendra plus aisément le manque d'accent ou les coquilles éventuelles.

Terminez le mail par une formule de politesse simple, comme "Bien à vous" ou "Cordialement".

Facilitez la vie de vos lecteurs

Si votre mail contient des pièces jointes, indiquez-le immédiatement à votre destinataire afin que celui-ci ne "passe pas à côté".

N'écrivez pas à tout votre carnet d'adresses

Pourquoi se priver d'envoyer un mail à un nombre important de personnes puisque ce n'est pas plus cher ? Tout simplement parce que ce mail perdra tout impact et personne ne saura réellement s'il a à agir ou si on le tient informé. Vous indisposerez peut-être aussi des personnes qui perdront du temps à cause de ce mail inutile. Dans le même ordre idée, ne transférez jamais de chaîne ou d'informations à sensation : elles sont rarement exactes. En cas de doute, allez plutôt jeter un coup d'œil sur Hoaxbuster !

Si les différents destinataires de votre envoi ne se connaissent pas et que votre but n’est pas de les mettre en contact, inscrivez les adresses dans le champ "Cci" (Copie carbone invisible). Chacun recevra votre mail sans voir que d’autres l’ont aussi reçu.

Transférez avec parcimonie

Vous ouvrez un mail et vous trouvez que son contenu est amusant. Hop, un petit coup de transfert et vous le partagez avec vos contacts.
Veiller pourtant ne pas abuser : c'est réellement agaçant de recevoir chaque jour des dizaines de mails avec des diaporamas photo de chatons dans un panier, des blagues idiotes ou des vidéos insolites…

Fuyez l'humour

Il m'est arrivé un jour de blesser une amie en faisant un trait d'humour dans lequel je lui reprochais de "encore" nous laisser leurs enfants. J'avais oublié que, par écrit, elle ne voyait pas ma tête et n'entendait pas mon ton qui lui aurait permis de dépister que je la taquinais. Lorsque le mail est parti, vous n'aurez pas la possibilité de corriger le tir en entendant la réaction que votre message a suscité.

Si vous souhaitez malgré tout émailler d'humour un texte que vous destinez à des connaissance, n'oubliez pas d'ajouter un smiley ;-)

JE CRIE PAS, J'EXPLIQUE !!!

Un texte écrit en majuscule ou avec une police de caractères anormalement grande fera comprendre à votre interlocuteur que vous haussez le ton.

Ne harcelez pas votre destinataire

Il n'est pas compliqué de mettre la pression sur un interlocuteur : il suffit de :

  • placer une demande de confirmation de lecture
  • Indiquer "URGENT", "IMPORTANT" ou tout autre intitulé similaire dans le titre du message

Lorsque tout est urgent, plus rien de l'est. En ce qui me concerne, je suis déjà de mauvaise humeur lorsque j'ouvre un tel message.

Personne ne passe sa vie à répondre à ses mails

En effet, il nous arrive de temps en temps de travailler, d'être en réunion, en voiture... Bref, dans l'impossibilité de répondre. Ne harcelez donc pas un interlocuteur parce qu'il ne vous a pas répondu dans la demi-heure ! De votre côté, si la réponse nécessite un travail de recherche ou un temps de réflexion, informez l'émetteur du message que son mail est bien arrivé mais que vous êtes dans l'impossibilité d'y répondre immédiatement.

lundi 27 juillet 2009

Beau Vélo de Ravel à Seneffe

Samedi 25 juillet, j'ai participé pour la première fois de ma vie au Beau vélo de Ravel.Ce samedi, le départ était donné dans la cour du château de Seneffe.

Classée en catégorie moyenne pour sa longueur plus que pour ses côtes (quoique, en tant que non-sportif...), cette balade nous a fait découvrir les châteaux d'Arquennes, de la Rocq, de la Follie, d'Ecaussinnes Lalaing, de Miremont, de Feluy, de Scrawelle et de l'Espinette.

Une chose qui m'a étonnée, c'est qu'un photographe estampillé Lotto fasse le tour du site et prenne spontanément (et gratuitement) des photos du nombreux public qui se trouvait là. Après chaque photo, il distribuait une carte de visite donnant les informations permettant de se procurer la photo souvenir...

Si j'ai trouvé l'initiative intéressante, je me suis posé la question de savoir quel intérêt la Loterie Nationale pouvait avoir à rendre un tel service... En effet, les visiteurs d'un tel site ont envie de voir les photos et non de surfer sur les différentes pages du site ou de visionner des bannières publicitaires. Ce genre de visiteurs "non qualifiés" n'est donc pas immédiatement intéressant ! J'ai donc été sur le site et pense avoir une piste de réflexion.

Comme souvent, sur ce type de site, il faut d'abord passer par une phase d'enregistrement. Outre les nom, prénom, adresse et E-Mail habituels, qui serviront probablement à alimenter une base données grâce à laquelle je recevrai encore plus de spam, le bas du formulaire, caché par un positionnement habile, contient trois cases déjà cochées qui proposent les éléments suivants :

  • J'aime essayer les nouveaux jeux à gratter de la loterie nationale
  • Envoyez-moi l'E-Zine de la Loterie Nationale
  • Devenir multimillionnaire, cela me tente. Envoyez-moi l'E-Zine du Lotto.

Ce n'est pas tant le fait qu'on me propose de m'abonner à trois newsletters qui me dérange, c'est le fait que, si je n'avais pas été attentif, je donnais mon accord sans véritablement m'en rendre compte.

Je reste persuadé que les gestionnaires de tels sites auraient tout à gagner en jouant la transparence et en laissant réellement les visiteurs donner leur consentement préalable pour que des messages commerciaux leur soient envoyés. A mon sens, le système d'opt-in vaut pour toute forme de communication. Vous devez être à même, comme l'exige la loi vie privée, de donner votre consentement libre, spécifique et informé.

mardi 23 juin 2009

Le meilleur moment pour envoyer un mailing

Le mailing, lorsqu'il n'est pas du spam, est un moyen excellent pour garder le contact avec vos clients ou vos prospects. Si la rédaction du texte est importante (son contenu doit retenir l'attention du lecteur) il est essentiel de l'envoyer au bon moment si vous souhaitez être lu.

Le Journal du Net a sorti une enquête qui tend à prouver que le meilleur moment pour envoyer votre mailing est le week-end. En effet, le taux d'ouverture moyen en semaine est de 33 % pour les jours de la semaine alors qu'il atteind les 37 % les samedis et les 41 % les dimanches.

Par contre, certains secteurs présentent quelques particularités :

  • si vous visez le secteur financier, vous veillerez à envoyer votre mailing les mercredis et jeudis car la fin de la semaine est moins active dans ce secteur
  • le secteur du e-commerce présente un taux d'ouverture en semaine les plus élévés de l'enquête
  • en high tech et télécoms, envoyez votre mailing un mardi est à proscrire
  • dans le secteur public il vaut mieux oublier le week-end car les meilleures performances de campagnes e-mail s'observent le mercredi.
  • si vos clients travaillent pour les médias, les mercredis et jeudis constituent les jours les plus intéressants
  • dans le secteur du tourisme et des loisirs, les jeudis et le samedis apparaissent comme des jours à éviter

mardi 16 juin 2009

Animez votre catalogue au format PDF

Nombreuses sont les sociétés qui éditent un catalogue. Celui-ci est fourni aux clients au format papier. Le graphiste donne ensuite le document qui a servi à l'impression afin que le commerçant puisse également le fournir au format numérique sur son site. Dans ce cas, c'est souvent le format PDF qui est choisi. Le choix de ce format présente de nombreux avantages :

  • Il peut être lu sur tous les ordinateurs disposant du lecteur Acrobat qui est disponible gratuitement.
  • Le document est toujours présenté de manière homogène et identique sur tous les ordinateurs
  • Il peut être protégé par un mot de passe interdisant toute autre action que la lecture où l’impression.
  • Il ne contient que les informations de texte et de présentation (aucune information complémentaire relative à la gestion du document).
  • Le lecteur d'un fichier ne peut pas en modifier le contenu
  • Comme un document HTML, il permet d'établir des liens et de faire des recherches sur un mot précis.

La société Arpaca propose ce type de catalogue au format PDF depuis de nombreuses années sur son site. Ce qui est nouveau, par contre, c'est l'ajout du système flipbook qui lui confère de l'interactivité et une présentation très ludique !

  • le temps de charger le (gros : 44.98 Mo) fichier PDF et l'animation est prête à l'emploi
  • Un clic sur l'un des items de la table des matières affiche la page demandée.
  • Passer d'une page à l'autre se fait en cliquant sur les flèches latérales, ou, beaucoup plus amusant, en utilisant la souris sur le coin de chaque page, ce qui la fait tourner comme "dans la vie réelle". Tout y est : tant que vous ne lâchez pas la souris vous manipulez la page à votre guise.
  • Un clic sur une page en affiche une version agrandie
  • En pied de page un bouton "menu" permet d'atteindre des fonctions complémentaires :
    • Export du catalogue en flux RSS, que Google manquera pas d'exploiter
    • Envoyer à un ami
    • Affiche du fichier PDf de manière plus classique
    • Formulaire de contact
    • Impression de la page
    • Navigation par vignettes
    • Accès à l'index
    • Et bien sûr, un moteur de recherche

Si vous disposez de catalogues ou folders au format PDF et que ce type de présentation vous intéresse pour votre propre site, n'hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous remettre un devis gratuit et sans engagement.

vendredi 29 mai 2009

Image de marque de Citroën

Le logo, ainsi que le site Internet de Citroën Belux viennent de changer.

Il est logique que le constructeur demande à ses clients de modifier leur site afin de coller à la nouvelle image. De plus, il en a profité pour communiquer les obligations de la marque pour les nouveaux sites Internet de ses concessionnaires. Voici un compte rendu qui pourra être utile aux développeurs devant travailler dans ce sens.

  • Chaque concessionnaire qui met en ligne un nouveau site est tenu de le faire valider auprès de Citroën avant sa mise en ligne. A cette fin, il devra communiquer l'adresse provisoire du nouveau site à son Zone Manager.
  • L'usage de la police Citroën est interdite. Seule peut être utilisée la police ARIAL.
  • Les pages Web doivent être sobres et sur fond blanc.
  • Le logo doit toujours figurer en haut à gauche, doit respecter la zone de protection et faire une taille minimale de 34 pixels.
  • Placement d'un filet rouge de 4 pixels en bas des pages Web.
  • L'iconographie doit être sobre et pérenne.
    • Utiliser un boomerang rouge pour mettre un texte en avant
    • Utiliser une flèche grise pour indiquer une action
    • Favoriser l'usage du gris pour délimiter les champs de saisie
    • Jouer sur une palette de couleur bien précise
      • Flèches, puces et filets : #db002f
      • Eléments actifs, titre et chapeaux : #1c1c1c
      • Eléments inactifs : #868686
      • Texte courant : #6b6b6b
      • Couleur de fond pour les boutons et les rebonds : #c8c8c8
      • Couleur de fond pour un aplat à placer sous le texte courant : #f5f5f5
  • Les interdictions
    • Pas d'encadrement des textes ou des visuels
    • Pas de forme ronde y compris pour les icônes
    • Pas d'utilisation des chevrons comme symbole de navigation
    • Pas d'utilisation des polices ou des logos "véhicule"

lundi 25 mai 2009

Standard champion … Un site Internet américain aussi !

Comme l’an dernier, le Standard de Liège est sacré champion de Belgique en battant Anderlecht au terme d’une saison haletante.

Beaucoup pensent qu’Anderlecht est le grand perdant de ce duel au sommet.

Il l’est bien sûr sportivement et financièrement mais les grands perdants de ces deux test-matchs, ce sont d’abord les centaines de milliers de spectateurs potentiels qui ont été privés de pouvoir suivre la rencontre de leur club favori à la télévision.

La faute à l’escalade financière organisée de commun accord par les deux clubs qui a débouché sur la victoire, au niveau des droits de diffusion, de Be TV. Pour une fois, la RTBF, RTL-TVI, la VRT et VTM et Belgacom TV n’auraient-ils pas pu faire une offre commune et diffuser les deux rencontres sur leur chaîne respective ?

Il y a donc plus d’un perdant à cette rencontre : tous les spectateurs ne possédant pas l’abonnement à Be TV ainsi que les téléspectateurs du nord du pays.

Et un site champion : Justin.tv, un site Internet américain de streaming (comme YouTube) sur lequel des pirates avaient détourné les images d’une chaîne de télévision roumaine (qui, elle, possédait les droits de retransmission du match).

Nous ne sommes pas des aficionados du piratage mais il faut reconnaître le talent des Robins de bois roumains à contourner ce que beaucoup considéraient comme un hold-up télévisuel.

mardi 19 mai 2009

De la publicité télévisée pour Google Chrome

Si je vous dis campagne publicitaire télévisée... A quoi pensez-vous ? Pas à Google, probablement. En effet, jusqu'à présent, Google s'est souvent contenté du bouche à oreille, du teasing et du buzz pour faire connaître ses services. Et bien il semble que les choses sont en train de changer.

En effet, la télévision américaine a diffusé un spot publicitaire de Google, assez spécial, pour faire la promotion du nouveau navigateur maison...

Sans doute un signe que Chrome peine à décoller en terme de taux d'utilisation.

lundi 18 mai 2009

Création d'un blog privé

Le nouveau site Internet de l'Interrégionale Wallonne de la CGSP a été mis en ligne tout dernièrement.

Nous avons également réalisé le blog du bureau, blog dont l'accès est réservé aux seuls membres du bureau et donc entièrement protégé par nom d'utilisateur et mot de passe. Les visiteurs qui visitent le blog privé voient s'afficher une fenêtre leur demandant d'entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe. Sans ce mot de passe, impossible d'en connaître le contenu. Voici les différentes solutions en la matière :

La protection de votre blog entier par mot de passe :

Cette solution, choisie par l'IRW de la CGSP, est la plus radicale de toutes. Elle interdit l'accès du blog à tous les visiteurs, exceptés ceux qui disposent d'un nom d'utilisateur associé à un mot de passe. Cette solution est particulièrement bien adaptée à leurs besoins car elle réservent l'information publiée à un groupe restreint.

La protection d'une section de votre blog en fonction des visiteurs :

Lorsque vous rédigez des articles sur votre blog, vous les classez dans des catégories spécifiques. Libre à vous, ensuite, d'attribuer des droits d'accès différents selon les catégories. Certains visiteurs peuvent alors avoir accès à une ou plusieurs catégories selon leur statut.

La protection d’un article spécifique de votre blog par mot de passe :

Cette solution permet de laisser publique la totalité de votre blog, mais de protéger un article sensible auquel vous souhaitez attribuer un accès restreint. En règle générale, chaque article ainsi protégé dispose de son propre mot de passe.

La protection d’un article en fonction du statut des visiteurs :

Chaque article se voit attribuer un accès qui en réserve la consultation au(x) groupe(s) possédant le bon mot de passe.

La protection en se basant sur l’adresse IP :

Il s'agit plutôt, dans ce cas, d'interdire l'accès à votre blog à des utilisateurs bien spécifiques. Elle est parfois utilisée pour limiter le risque de SPAM ou interdire l'accès du blog à une catégorie géographique de visiteurs.

mardi 5 mai 2009

En mal d'inspiration pour votre carte de visite ?

Il n'est pas toujours très simple de choisir la disposition et les éléments à afficher sur sa carte de visite. Alors, pourquoi ne pas détourner le site Internet The CardBoard.net de sa fonction première ?

Ce site Internet a été initialement conçu pour que les personnes inscrites puissent y enregistrer leur carte de visite. Le visiteur, lui, peut utiliser un moteur de recherche qui effectue un tri selon plusieurs possibilités : mot clé, code postal, localisation, entreprises, secteur d'activité...

Il faut bien avouer que, à ce jour, le contenu n'est pas très riche (180 inscrits seulement, et tous aux Etats-Unis...)

Le design des éléments mis en ligne peut cependant vous inspirer si vous souhaitez donner des indications de mise en page à votre graphiste avant qu'il ne réalise votre propre carte de visite.

lundi 4 mai 2009

La force du logo

Avoir un bon logo permet à vos clients de vous reconnaître facilement. En effet, un logo est un élément graphique de la plus haute importante dans le domaine de la communication visuelle. Lorsque notre graphiste crée un logo, elle fait appel à la symbolique des formes :

  • le cercle et l'ovale représentent l'harmonie,
  • le carré représente la stabilité
  • les lignes arrondies représentent la féminité
  • les angles représentent la masculinité

A toute cette symbolique vient s'ajouter l'importance de la couleur.

Votre logo vous suivra pendant de nombreuses années, d'où l'importance de confier ce travail à un spécialiste. Reste quand même une exception notable : Google qui n'hésite pas à changer de logo lors d'événements particuliers. Seul un groupe très puissant et à l'image très forte peut se permettre ce type de fantaisie...

mercredi 29 avril 2009

Le contenu plutôt que la publicité

E-Marketer a publié un article dans lequel il démontre que les visiteurs de votre site y accèdent parce qu'ils ont lu un article parlant de vous plutôt que parce qu'ils ont vu une de vos publicités, que celle-ci soit sur forme d'emailing, de lien sponsorisé, de bannière ou de pop-up.

Les articles parlant de vous peuvent, quant à eux, revêtir plusieurs formes : articles réellement indépendants autant que des articles relations presse et publi-rédactionnels.

Autrement dit, vos visiteurs auront tendance à croire plus facilement un article disant du bien de vos produits situé sur un autre site que le vôtre. Le meilleur moyen de communiquer à ses clients reste donc de mettre en ligne du contenu de qualité afin d'inspirer d'autres rédacteurs.

Il reste un jour à découvrir si un blog tel que celui-ci, adjoint au tronc principal du site, peut jouer un rôle similaire dans la confiance des visiteurs.

mardi 28 avril 2009

Une belle aide au démarrage de votre société

La crise frappe durement certains secteurs d'activité. Nombreuses sont les personnes qui se voient privées de leur travail et qui ne désirent pas pour autant vivre des allocations de chômage et souhaitent se lancer dans une activité d'indépendant.

Seul problème à ces intentions louables : les finances nécessaires pour démarrer une telle activité ! C'est en réponse à ce besoin que nous avons lancé un nouveau package que nous avons nommé Easy Start Up : A elles de trouver un créneau où se faire une place, à nous de leur fournir une image et de les faire connaître.

Que contient Easy-StartUp ?

  • Un nom de domaine (nous nous chargeons de vérifier sa disponibilité et de le réserver à leur nom en .com, .eu, .be ou .fr)
  • Un hébergement
  • De une à trois adresses email liées au nom de domaine choisi (Par exemple : monnom@masociete.com)
  • Un logo professionnel pour leur société (au format vectoriel et donc utilisable sur tout type de support)
  • Un site Internet géré par un CMS assurant une totale autonomie de gestion. Ce dernier comprend :
    • un graphisme attrayant aux couleurs de l'entreprise (respect de la charte graphique), à choisir dans notre panel d'interfaces.
    • l'insertion graphique du logo
    • un CMS (système de gestion de contenu pour le gérer au quotidien - textes, images, photos, menus, pages)
    • la création de tous les menus et pages (jusque 8 par nos soins mais il reste possible d'en ajouter sans limite)
    • l'intégration du contenu de 8 pages (contenu fourni au format électronique)
    • l'optimisation du code du site Internet afin que ce dernier bénéficie d'un excellent positionnement naturel sur Google
  • un didacticiel expliquant comment gérer le site Internet simplement
  • La création et la fourniture de 500 cartes de visite sur papier 250g au format 85 x 55 mm

Le tout pour un prix hyper compétitif de 1495 € hors TVA !

Toutes les explications concernant ce nouveau produit se trouvent sur le site Internet qui est sorti hier : www.easy-startup.be. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples informations.

vendredi 10 avril 2009

De nouvelles sociétés qui se lancent : des rayons de soleil en ces moments de grisaille ?

Vendredi dernier, j'ai eu la chance d'être invité à l'Agence ID à Saintes pour la présentation officielle de quatre projets qui y ont vu le jour.

Parmi ceux-ci figuraient deux de nos clients : Stalift et HaVaCom.

Les premiers, Simon Stellian et Philippo Talluto sont les géniteurs de la SPRL Stalift, une entreprise de vente, maintenance, modernisation et mise en conformité d'ascenseurs. Ils possédent déjà une solide expérience dans le domaine, ayant travaillé plusieurs années chez un des leaders mondiaux de l'ascenseur.
Nous avons eu la chance de les accompagner depuis le stade de la création de leur logo, de celle de leurs cartes de visite et allons maintenant poursuivre par le biais du site Internet et des brochures de présentation.

Les seconds, Alain Vanbellinghen et Thierry Hanon, forts d'une expérience de quinze années dans les télécommunications ont choisi ce moment pour lancer leur propre entreprise, HaVaCom et ont déjà un partenaire de choix en la personne de Panasonic Belgique.
Nous les rencontrons la semaine prochaine pour lancer les bases de la création de leur site Internet et voir les domaines dans lesquels des synergies sont possibles entre nos deux sociétés.

Outre les points communs du nombre d'associés, de leur taille, de l'Agence ID qui les a accompagnés dans la mise sur rails de leur projet et du nom choisi pour leur entreprise (creusez un peu et vous trouverez...), ces quatre-là ont également ceux d'un dynamisme et d'un professionnalisme à toute épreuve.

Vous pouvez leur faire confiance sans le moindre souci !

De nouvelles sociétés qui se lancent : des rayons de soleil en ces moments de grisaille ?

Vendredi dernier, j'ai eu la chance d'être invité à l'Agence ID à Saintes pour la présentation officielle de quatre projets qui y ont vu le jour.

Parmi ceux-ci figuraient deux de nos clients : Stalift et HaVaCom.

Les premiers, Simon Stellian et Philippo Talluto sont les géniteurs de la SPRL Stalift, une entreprise de vente, maintenance, modernisation et mise en conformité d'ascenseurs. Ils possédent déjà une solide expérience dans le domaine, ayant travaillé plusieurs années chez un des leaders mondiaux de l'ascenseur.
Nous avons eu la chance de les accompagner depuis le stade de la création de leur logo, de celle de leurs cartes de visite et allons maintenant poursuivre par le biais du site Internet et des brochures de présentation.

Les seconds, Alain Vanbellinghen et Thierry Hanon, forts d'une expérience de quinze années dans les télécommunications ont choisi ce moment pour lancer leur propre entreprise, HaVaCom et ont déjà un partenaire de choix en la personne de Panasonic Belgique.
Nous les rencontrons la semaine prochaine pour lancer les bases de la création de leur site Internet et voir les domaines dans lesquels des synergies sont possibles entre nos deux sociétés.

Outre les points communs du nombre d'associés, de leur taille, de l'Agence ID qui les a accompagnés dans la mise sur rails de leur projet et du nom choisi pour leur entreprise (creusez un peu et vous trouverez...), ces quatre-là ont également ceux d'un dynamisme et d'un professionnalisme à toute épreuve.

Vous pouvez leur faire confiance sans le moindre souci !

mercredi 8 avril 2009

Elections Européennes du 7 juin 2009 - Les logos des partis politiques belges

Le 3 avril dernier, les numéros des partis politiques belges en lice pour les prochaines élections européennes du 7 juin ont été tirés au sort par des mains innocentes. Seuls les partis ayant déposé leur logo au Ministère de l'Intérieur ont pu y participer.

Nous les avons réunis ici représentés par leur logo.

Un logo, c'est la première image d'une entreprise, d'une association, ... Voici ce qu'en dit Wikipedia :

Un logotype, plus couramment appelé logo, est une représentation graphique qui sert à identifier de manière unique et immédiate une entreprise (au sens large; œuvre, action). Ces dernières années, le terme de logotype est de plus en plus souvent utilisé pour décrire les sigles, emblèmes, marques déposées, armoiries, symboles ou encore drapeaux.

L'essor du logo coïncide avec l'industrialisation, le développement de l'économie de marché et l'environnement concurrentiel du xixe siècle. La publicité se développe et les entreprises ont besoin de créer des identités pour se démarquer et communiquer sur le marché. De plus en plus de fabricants commencèrent donc à inclure un symbole, signe ou emblème sur leurs produits et emballages, pour que tous les acheteurs puissent aisément reconnaître le produit qu'ils voulaient. Les fabricants ajoutèrent ensuite le nom de la compagnie ou du produit sur leur signe. Le nom prit une forme spécifique chez chaque manufacturier. Depuis de nombreuses années, quand un nouveau logo est dessiné, des entreprises font appel à des publicitaires et des designers graphiques pour créer un signe ou un emblème qui apparaîtra comme un logotype, accompagné du nom de la compagnie, du produit ou du service. Le logo a une place tant importante dans la publicité d'aujourd'hui, qu'il est fréquent, et, ce, surtout pour les marques les plus connues, que le nom de la marque n'aie pas besoin de figurer à côté du logo.

L'idée est que vous nous laissiez, sans parti pris politique (c'est le cas de le dire), votre avis sur ces douze logos par le biais des commentaires.

A vos claviers !

vendredi 6 mars 2009

Demain le mail, le blog dédié à la messagerie

Alinto, éditeur de solutions de messagerie professionnelles, a lancé un blog dédié à la messagerie électronique. Principalement destiné aux administrateurs de messagerie, aux utilisateurs professionnels autant qu'aux néophytes, le blog www.demainlemail.com se veut un espace de veille réparti entre 7 thèmes. Il est aussi un lieu de libre échange où les lecteurs peuvent apporter leur contribution, commenter les posts et ouvrir le débat sur des sujets de fond liés à la messagerie :

  • autour du mail
  • business
  • experts
  • logiciels
  • messagerie
  • mobilité
  • sécurité.

Pourquoi un tel blog ? tout simplement parce que l'E-Mail, bien qu'étant l'application Internet la plus utilisée, elle est aussi sans doute la moins connue de ses utilisateurs.

mercredi 11 février 2009

Ergonomie des sites Web : le verdict des internautes

Le pôle Conseil en ergonomie de Benchmark Group a publié un livre blanc en ergonomie intitulé "Ergonomie des sites Web : le verdict des internautes"

L'étude déplore la qualité des sites Web car, même si elle s’est améliorée depuis quelques années, il n’en reste pas moins que 75% des internautes rencontrent encore souvent des difficultés pour trouver ce qu’ils cherchent sur les sites qu’ils consultent, et que 58% sont souvent confrontés à des problèmes de navigation.

En ce qui concerne le design, le constat est quasi similaire : 66% trouvent les contenus des sites souvent mal présentés et 47% trouvent l'allure de la page d’accueil souvent peu engageante.

Il ne faut pas prendre ce constat à la légère car lorsque le visiteur n'est pas convaincu par un site, ce site peut perdre la moitié de ses nouveaux visiteurs en moins d’une minute. Plus grave : à l'inverse de l'école qui assure des remédiations, plus de 7 internautes sur 10 ne reviennent pas sur un site où ils ont rencontré des problèmes de navigation ou d’orientation.

Si cette enquête vous intéresse, vous pouvez la télécharger au format PDF.

jeudi 5 février 2009

Google Latitude suit vos proches à la trace

Google Latitude, une nouvelle fonctionnalité de GoogleMobile Maps, permet à ses usagers de diffuser vers tous vos proches et amis votre emplacement via GPS. Ce service Google est gratuit (hors frais de communication facturés par votre opérateur).

Google Latitude peut être utilisée sur les téléphones portables suivants :

  • appareils Android, comme le T-Mobile G1 ; (bientôt disponible)
  • appareils iPhone et iPod touch ; (bientôt disponible)
  • la plupart des appareils BlackBerry (modèle couleur) ;
  • la plupart des appareils Windows Mobile 5.0 et supérieur ;
  • la plupart des appareils Symbian S60 (smartphones Nokia) ;
  • de nombreux téléphones portables compatibles Java (J2ME), comme les appareils Sony Ericsson. (bientôt disponible)

mercredi 4 février 2009

Facebook fête ses 5 ans

L'idée de départ de Facebook, né le 4 février 2004, était de donner une plateforme de contacts pour les étudiants de l'université d'Harvard.

5 ans plus tard, ce réseau social compte plus de 150 millions de personnes dans le monde. Autrement dit, 20% des personnes connectées à Internet y disposent d'un profil ! Il permet à tous les usagers enregistrés de communiquer leurs états d'âme en partageant des messages, des photos, des vidéos, de retrouver des amis d'enfance. De manière plus professionnelle, il permet également de promouvoir des sociétés ou des produits.

Comme tous les réseaux sociaux, le succès est basé sur l'effet de contagion. Grâce à une évolution constante, Facebook est ainsi devenu un outil de communication, tant pour les particuliers que pour les professionnels... même si certains lui prêtent un côté démoniaque.

mercredi 21 janvier 2009

A quand un Barack Obama belge ?

Ca y est. Cette fois, c'est fois c'est arrivé. Un afro-américain se trouve à la tête de la nation la plus puissante au monde. A travers cette investiture, c’est le monde entier qui entre de plein pied dans une nouvelle ère. En Belgique, à en croire l'émission de la Première, ce matin, les habitants de Matonge (Haut lieu congolais de la commune d'Ixelles, dans la région bruxelloise) attendent énormément de cet homme.

Les messages d'espoir diffusés ont fait germer chez moi une question sans doute saugrenue : A quand un Obama belge ? Un homme dont l'origine ethnique n'aurait pas d'influence sur ses possibilités de diriger le pays. Un homme qui parviendrait à faire collaborer toutes les communautés de Belgique ?

Saugrenue ? Irréaliste, en tout état de cause puisque notre système électoral ne permet pas de voter pour un édile qui ne fasse pas partie de notre communauté. Je ne pourrai donc jamais voter pour un flamand (noir, blanc, jaune ou rouge) qui représenterait parfaitement mes opinions.

jeudi 15 janvier 2009

Mise en ligne d'un site carte de visite

Un site carte de visite est destiné à mettre une ou deux pages en ligne et présenter une société de manière sommaire.

C'est le principe qu'ont choisi GOOSSENS GOSSART JOOS et CARDYN & JOOS, deux sociétés de révision indépendantes de taille moyenne, disposant de bureaux à Bruxelles et Leuven. Grâce à ce site carte de visite, ils ont eu la possibilité de mettre en ligne un contenu de présentation de la société dans un temps très court.

mardi 13 janvier 2009

Des icônes dessinées à la main

Les icônes à la mode semblent toujours celles qui adoptent un look Web2. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas chercher autre chose...

Handycons propose, en téléchargement, des icônes "faites main", qui donnent l'impression que le graphiste propose son travail crayonné : le trait est incertain, les angles pas très droits. Un brouillon en quelque sorte, dont le look s'accommodera avec certains types de sites.

mercredi 24 décembre 2008

Sud Radio comme Disc Jockey

Sud Radio est, comme son nom l'indique, une radio qui émet depuis le sud de notre pays sur la quasi totalité du Hainaut. Sa programmation variée lui permet de plaire autant aux jeunes qu'aux plus âgés...

Ce 31 décembre dès 19h, Sud Radio met les petits plats dans les grands pour vous offrir une Sud Radio Discoteca géante à l'antenne la nuit de la St-Sylvestre et vous assurer un passage musical en douceur vers l'an 2009, que vous soyez chez vous, au restaurant ou au bistrot et ce, jusqu'à 6 heures du matin.

Amis de l'Horeca, diffusez Sud Radio à cette occasion (et ne tournez pas le bouton en 2009...) en échange d'une citation gratuite !

Renseignements : manu.salve@sudradio.net

Voici la liste des fréquences :

  • Ath : 87.6 FM
  • Braine-le-Comte : 97.6 FM
  • Charleroi : 88.2 & 90.3 FM
  • La Louvière : 94.5 FM
  • Mons : 102.0 FM
  • Mons Borinage : 94.9 FM
  • Mouscron : 105.5 F M
  • Tournai : 90.0 FM

mardi 23 décembre 2008

Facebook démoniaque ?

Le 5 septembre de cette année, je faisais le grand saut et je créais mon compte Facebook. Mes intentions étaient de retrouver amis, anciens élèves et collègues. Je pense m'être tenu à cette recherche, même si, au fil du temps, mes intentions ont légèrement changé. En effet, j'ai pu me rendre compte de l'impact que Facebook pouvait avoir sur le business.

De ce fait, des personnes ne faisant pas partie de ces catégories se sont ajoutées à mes amis... Par contre, je reste très discret quant aux éléments et photos que j'y insère, par pur principe de précaussion. En effet, puisque j'utilise ce canal dans le cadre de mon travail, je ne tiens pas à y être affiché dans des situations qui pourraient être préjudiciables.

Aussi, lorsque France 2 a consacré une émission d'Envoyé Spécial à Facebook, je me suis dit que ce serait l'occasion d'avoir l'avis de professionnels de l'image sur la chose. Et je dois bien dire que j'ai été assez déçu. Le sujet est très peu traité en profondeur. Pour peu, on en viendrait à croire que Facbook est le repaire des drogués, pervers et pédophiles de tous poils. J'aurais apprécié un peu plus d'analyse et moins de sensationnalisme dans le traitement du sujet... Dommage

Vous pouvez également lire les avis des spectateurs sur le forum de France 2

vendredi 5 décembre 2008

Droits et devoirs des blogs de salariés

De plus en plus de sociétés souhaitent développer leur blog car elles ont compris que ce système permettait d'entretenir une relation privilégiée avec leur clientèle et que la fréquence d'édition permettait un excellent positionnement dans Google. Si certains de ces blogs sont gérés par le service communication ou par le patron, cela ne pose pas trop de problème. Mais qu'en est-il lorsque c'est un salarié qui a ce blog en charge ?

Droit d'expression...
Si vous décidez de parler des petits faits qui constituent le quotidien de votre société, sachez que vous marchez sur des œufs. En effet, votre liberté d'expression, même si elle est prévue par la Constitution, ne vous laisse pas pour autant raconter tout et n'importe quoi. En effet, cette même constitution vous oblige à un devoir de diligence et de fidélité envers votre employeur. Le non-respects des règles de confidentialité et du secret professionnel constitue une faute professionnelle punissable par un licenciement... Bannissez donc toutes les informations confidentielles à porpos, par exemple, de ses activités, de ses clients et prospects, de ses finances... Autrement dit, tout ce qui pourrait causer un préjudice à votre société si ces informations étaient trouvées sur Google.

De la même manière, en tant que responsable éditorial, vous ne pouvez pas diffamer qui que ce soit dans vos écrits. Veillez également à filtrer les commentaires qui pourraient être déposés par vos lecteurs. A ce sujet, vous pouvez lire cet autre billet et ce fait est loin d'être isolé.

Droit d'auteur
Votre prose (je doute que vous parliez en vers de votre entreprise...) se doit de respecter le droit d'auteur. Vous ne pourrez donc pas plagier le contenu d'un autre blog en copant-collant son contenu sur le vôtre. De la même manière, vous ne pourrez non plus utiliser délibérément des images ou photos dont vous n'avez pas acquis les droits.

Vous pouvez, pour plus d'information lire les recommandations faites par la Commission nationale informatique et libertés de la France.

Graphisme et éthique
Si vous parlez de votre société, renseignez-vous enfin auprès de cette dernière afin de savoir si elle dispose d'une charte graphique permettant de coller au plus près aux attentes de vos employeurs. Veillez également à vous savoir s'il dispose de règles éthiques établies.

mardi 2 décembre 2008

Guide pratique pour les employeurs et les salariés

Les entreprises et les administrations recourent de façon croissante aux moyens informatiques pour gérer leurs ressources humaines qu’il s’agisse du recrutement, de la gestion des carrières et des compétences, du suivi du temps de travail, etc.

Simultanément, les dispositifs de contrôle des salariés liés aux nouvelles technologies se multiplient :

  • vidéosurveillance
  • cybersurveillance
  • applications biométriques pour contrôler l’accès à certaines zones
  • géolocalisation...

Toutes ces applications contiennent un grand nombre de données personnelles, dont la collecte et le traitement sont encadrés par la loi informatique et libertés.

La CNIL, Commission nationale de l'informatique et des libertés en France, souhaite, au travers d'un guide pratique, informer les salariés des droits dont ils disposent et conseiller les employeurs pour qu’ils mettent en place des dispositifs conformes à la loi.

Les missions de la CNIL

  • Le rôle de conseil et d’information
  • Le contrôle de la conformité des fichiers à la loi
  • Le pouvoir de sanction

Les 5 principes clés à respecter

  • Le principe de finalité
  • Le principe de proportionnalité et de pertinence des données
  • Le principe d’une durée limitée de conservation des données
  • Le principe de sécurité et de confidentialité des données
  • Le principe du respect des droits des personnes

Les 12 Fiches pratiques

  • Fiche n° 1 – les opérations de recrutement
  • Fiche n° 2 – les annuaires du personnel
  • Fiche n° 3 – l’accès au dossier professionnel
  • Fiche n° 4 – la gestion des oeuvres sociales et culturelles
  • Fiche n° 5 – les transferts internationaux de données
  • Fiche n° 6 – contrôle de l’utilisation d’internet et de la messagerie
  • Fiche n° 7 – les administrateurs réseau
  • Fiche n° 8 – la vidéosurveillance sur les lieux de travail
  • Fiche n° 9 – la gestion de la téléphonie
  • Fiche n° 10 – les dispositifs de géolocalisation gsm/gps
  • Fiche n° 11 – utilisation de badges sur le lieu de travail
  • Fiche n° 12 – la biométrie sur le lieu de travail

mardi 25 novembre 2008

Set d'icônes à télécharger

Pas d'inspiration ? Pas de dons particuliers en graphisme et pourtant besoin de belles icônes vertes arrondies avec effet 3D ?

C'est ici que ça se passe !

lundi 24 novembre 2008

Qu'est-ce qu'un CMS ?

Lorsque nous sommes abordés par un nouveau client qui nous demande de lui créer son site, cela fait maintenant quelques années que nous proposons systématiquement de lui installer un CMS. Voici ce qui se "cache" derrière ces 3 lettres.

Un CMS, acronyme anglais de "Content Management System" pourrait se traduire par SGC dans la langue de Molière, soit "Système de Gestion de Contenu".

Comment fonctionne un CMS ?
Un CMS est constitué d'un ensemble de fichiers lisibles par un navigateur, généralement écrits en PHP, et d'une base de données (généralement MySQL) contenant l'ensemble des informations du site. Lorsqu'un visiteur demande l'affichage d'une page du site, le serveur Web, par l'intermédiaire des fichiers de script du site, interroge la base de données et affiche le contenu correspondant à la requête.

Un CMS est également identifiable par une séries de fonctionnalités et/ou de particularités :

Séparation de la forme et du contenu

  • La mise en forme du site est assurée par l'intermédiaire de templates (les fichiers modèles de la page dans lesquels seuls certains éléments sont modifiables) et des fichiers de CSS (décrivant la la stylisation hors du document)
  • Tout le contenu, comme je l'ai dit plus haut, est stocké non dans des fichiers HTML (comme c'est le cas pour les sites statiques) mais dans la base de données.

Gestion simplifiée du contenu

  • Aucun logiciel ne doit être installé pour modifier son site. Le gestion du CMS se fait par le biais d'une interface d’administration accessible, par nom d'utilisateur et mot de passe, depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet. Vous pouvez donc gérer votre site depuis n'importe où... (Ne le dites pas à votre patron...) et êtes ainsi beaucoup plus réactif.
  • Aucune compétence informatique n'est obligatoire pour gérer un CMS. Quelqu'un connaissant 30 % des fonctionnalités d'un traitement texte est capable de gérer son site de manière autonome.
  • Il est possible de hiérarchiser les utilisateurs du CMS et de leur octroyer des rôles et des permissions. Par exemple, le visiteur peut lire le site, le rédacteur peut encoder du contenu soumis à validation, l'administrateur gère tout...

Exclusivités
Le CMS que nous utilisons avec beaucoup de bonheur propose quelques exclusivités intéressantes :

  • C'est un outil de gestion de contenu qui présente une véritable fonction "WYSIWYG" (What You See Is What You Get) : Ce que vous voyez est ce que vous aurez.
  • Il permet une mise à jour "Indesign" : La gestion du contenu s'effectue directement DANS la page. (pas besoin de prévisualisation)
  • Il dispose d'une fonction "Drag and Drop" qui permet de glisser et de déposer les pages dans la structure et dans les menus.
  • Il est multi contenus. Il permet la mise à jour de plusieurs cadres de contenus différents sur la même page.
  • Il est compatible Google à 100%, ce qui garantit un positionnement optimum.
  • Il est multi plateformes et peut donc être installé sur Windows, Mac, ou Linux.

Multilinguisme
Notre CMS est multilingue et permet de créer votre site en plusieurs langues.

  • Duplication automatique de la structure du site
  • Structure du site simplifiable pour chaque langue
  • Interface de gestion multilingue (Fr, Nl, En ...)
  • Textes séparés, traduisibles dans d'autres langues
  • Gestion de toutes les versions linguistiques à partir de la même interface

Nombreuses fonctionnalités de base

  • Envoyer l’url de la page en cours à un destinataire
  • Contenus multilingues (contenus, menus, paramètres)
  • Affichage et paramétrages d’éléments modifiables en fonction de la langue
  • Gestion des dossiers et pages en "glissé déposé", (drag and drop)
  • Paramétrages de mise en ligne manuels et automatiques (dates)
  • Plan de site automatique avec CSS
  • Fichier XML plan de site pour Google
  • Fil conducteur « Vous êtes ici » comme aide à la navigation (breadcrumps)
  • Moteur de recherche interne par mots clés sur l’ensemble du contenu
  • Gestion des documents ou fichiers liés
  • Gestionnaire de fichiers et éditeur d’images sur le serveur web
  • Editeur de feuilles de style (CSS)
  • Gestionnaire de sauvegardes, historique individuel des pages, gestion des pages d’erreur
  • Paramétrages des balises de pages (TITLE, DESCRIPTION, KEYWORDS)
  • Gestionnaire de formulaires : création et paramétrage
  • Formulaire "contact" standard (nom, prénom, adresse, code postal, localité, e-mail, commentaire, pièce jointe)
  • Flux actualités pour affichage dans un agrégateur de News (RSS, ATOM)
  • Gestion des accès protégés par login et mot de passe

Extensibilité
Et si, malgré toutes ces fonctions, vous ne trouvez pas votre bonheur, nous pouvons créer vos propres modules et les intégrer dans l'interface de gestion de votre CMS.

vendredi 21 novembre 2008

La crise : frein ou nouveau départ pour l'e-commerce ?

Tout le monde (amis, clients, ...) nous demande si nous ressentons les effets de la crise au niveau de notre business.

Avant de répondre, nous touchons du bois et expliquons que non ... pour l'instant. Il est vrai que nous l'avons peut-être inconsciemment anticipée par deux initiatives. D'abord, en engageant des commerciaux - alors que depuis 3 ans, nous vivons quasi uniquement de la réponse aux demandes de devis de clients arrivés grâce à notre positionnement naturel dans Google (tapez "internet" dans Google.be, Web mondial et voyez qui se trouve juste derrière Wikipedia) - qui vont contacter les entreprises ne disposant pas encore de site Internet ou en ayant un qui date. Ensuite, en créant une gamme de produits Low Cost mais quand même professionnels et gérables en totale autonomie. Ceci en réponse à une demande de clients expliquant que nombre de nos concurrents refusent de réaliser des sites Internet sous les 2000 euros.

Certains nous rétorquent que des sociétés, déjà touchées par la crise, ont fait part de leur intention de serrer les cordons de leur bourse au niveau des dépenses publicitaires. Je pense plutôt, même s'ils diminuent leurs investissements, qu'ils vont les concentrer vers les secteurs qui rapportent, entre autres les sites Web. Et principalement vers les sites de vente en ligne car, et je rejoins là notre partenaire Ogone (interviewé hier par Le Soir) qui pense que les clients vont utiliser ce vecteur pour comparer les prix et services offerts sur la toile. Avec en plus l'avantage d'économiser le carburant puisque tout pourra se faire de leur domicile.

L'avenir nous prouvera si nous avions raison.

jeudi 6 novembre 2008

Choisir des URL efficaces

Choisir un nom de domaine efficace pour Google est une étape importante de la création de votre site.

En complément à ce billet qui vous indique la meilleure façon de procéder, vient également une seconde question : sous quelle forme vaut-il mieux encoder les URL situées après le nom de domaine ainsi que les noms de fichiers : mesproduitsenpromotion, mes-produits-en-promotion ou mes_produits_en_promotion ?

Ici aussi, la réponse est simple et vient en ligne droite de Google :

Consider using punctuation in your URLs. The URL http://www.example.com/green-dress.html is much more useful to us than http://www.example.com/greendress.html. We recommend that you use hyphens (-) instead of underscores (_) in your URLs.

Ce qui, dans la langue de Molière, signifie :

A propos de la ponctuation dans vos URL. L'URL URL http://www.example.com/green-dress.html (avec les traits d'union, donc) est beaucoup plus efficace que http://www.example.com/greendress.html. Nous recommandons d'utiliser le traitd'union (-) au lieu du caractère de soulignement (_) dans vos URL.

jeudi 23 octobre 2008

Soirée d'ouverture d'EnergyMons

Hier soir, à 19h30, avait lieu la soirée d'ouverture d'Energymons, le forum des énergies renouvelables, nouvelles et vertes.

Cette soirée organisée au Théâtre Royal de Mons, au profit de l'International Polar Foundation, a été inaugurée par le parrain du forum, Monsieur Alain Hubert, qui a présenté son dernier projet "Princesse Elisabeth Antarctica".

Cette présentation a été suivie par un spectacle de Bruno Coppens, magicien des mots belge, qui a présenté son nouveau spectacle "Ma terre Happy".

L'ensemble des spectateurs était unanime sur la qualité, tant de l'intervention d'Alain Hubert, que de l'humour de Bruno Coppens. Une excellent soirée, donc, qui lance le forum sous les meilleures auspices !

jeudi 16 octobre 2008

Lisez l'Echo gratuitement pendant un mois

Pour les lecteurs de l'Echo, être de ceux qui comptent signifie avoir du succès. Aussi bien sur le plan professionel que dans la vie privée. Et vous?

En semaine, vous suivez l’actualité dans le journal ou 24/24 7j/7 sur www.lecho.be.
Le weekend, vous recevrez L’Echo Weekend et 2 magazines qui contribuent à votre enrichissement personnel: Mon Argent et Sabato. Le mercredi, Références.

Du contenu qui compte. De sorte que vous aussi soyez de ceux qui comptent.

Pour en bénéficier, appelez le 0800 55 0 50 ou surfez sur www.lecho.be/moisgratuit (Offre valable jusqu’au 31/10/08 pour tout nouvel abonné particulier en Belgique.)

lundi 13 octobre 2008

94 outils pour monitorer son blog

Le blog "Homo Sapiens Internetus" propose un billet intéressant : 94 outils pour monitorer son blog.

La liste de base provient du blog anglais Vandelay qui en propose une base de 69 à laquelle il a jouté les outils que lui connaissait. A placer dans les marque-pages !

jeudi 9 octobre 2008

Empêcher le hotlinking d’images

Lorsque je regarde les statistiques de visites du site et du blog, je suis assez attentif aux sites référents (ceux qui servent de tremplin pour accéder chez nous). D'ordinaire, il s'agit de sites qui ont placé un lien vers le nôtre. J'ai été surpris, hier, de découvrir un blog qui était référent, mais ne faisait aucun lien. La raison : le hotlinking d’images.

Ce système consiste à placer, sur un site ou un blog, une image faisant partie d'un autre site.

Imaginons que le site distant a trouvé intéressant une des photos que vous utilisez et décide, à son tour, de l'afficher sur son site. Pour cela, il dispose de deux moyens :

  • L'enregistrer sur son propre hébergement et faire appel à cette image locale
  • faire un lien direct avec celle hébergée chez vous.

Dans le second cas, seule une image est réellement utilisée et, à chaque fois qu'elle est affichée sur une page (que ce soit la vôtre ou celle du site distant), c'est votre bande passante qui est utilisée. Cette technique peut donc devenir problématique si le site distant est très visité. En effet, la photo sera alors téléchargée de nombreuses fois avec quelques conséquences néfastes : ralentissement de votre site et risque de dépassement du quota mensuel de bande passante...

Pour empêcher cela, vous pouvez utiliser le fichier .htaccess situé à la racine de votre site :

RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^$
RewriteRule \.(gif|jpg|jpeg|png|bmp)$ - [F]

lundi 29 septembre 2008

L’Etat belge investit dans Fortis

Cette nuit, les Etats belges, néerlandais et luxembourgeois ont décidé de "sauver" la banque Fortis en injectant 11,2 milliards d’euros dans son capital et en mettant en vente ce qu’elle possède d’ABN Amro. Ceci par le biais d’un énorme prêt qui, selon les ministres devrait à terme rapporter plus qu’il n’a coûté. Mais qui pourrait également devenir un trou supplémentaire dans le déficit de notre Etat si ce sauvetage s’avérait n’être que temporaire par la faute d’une bouée qui se dégonfle…

Entrepreneurs, soyez plus intelligents : investissez dans le long terme en vous offrant un site Internet qui rapportera plus et à coup sûr sur le long terme !

Un site naturellement bien positionné dans Google, agréable à regarder et à visiter, intuitif à la navigation qui ne pourra qu’améliorer l’image de votre entreprise et booster vos ventes. Un site que vous pourrez gérer au quotidien grâce à un CMS (système de gestion des contenus).

Intéressés ? Une adresse : www.easy-concept.com

vendredi 19 septembre 2008

Votre site Web à partir de 899 euros (2)

Je vous ai déjà parlé, mercredi, de la promotion que nous avions lancée et qui mettait un site professionnel (avec CMS) à la portée de toutes les bourses.

Hier, lors du Dynamic Day, nous avons croisé pas mal de sociétés et le message que plusieurs d'entre elles ont formulé nous a interpelé :

Nous cherchons à travailler avec des sociétés de développement Web, mais elles ne sont intéressées que par les gros projets.

Ah ! Vous vendez vos blogs à 470 euros ? C'est ridicule comme prix, comment faites-vous ?

Quoi ? Vous acceptez de travailler si le projet est inférieur à 2000 euros ?

Pour nous, il n'y a pas de projet insignifiant. Certes, certains nécessitent plusieurs mois de développement quand d'autres peuvent être réglés en une semaine... Mais nous apportons le même soin à la qualité du développement et à la relation que nous établissons avec nos clients. Nous cherchons toujours à entretenir des relations fondées sur l'honnêteté et la pérennité.

Alors oui, nous acceptons les petits sites. Oui, nous le ferons avec le sourire. Oui, nous serons votre partenaire Web !

jeudi 18 septembre 2008

Vérifier la police à placer sur un site

Lorsqu'on construit un nouveau site, il n'est pas rare que les clients nous demandent d'utiliser une police particulière. Nous leur répondons souvent d'être très prudent sur ce point.

Si le client s'entête, il est alors possible de passer par un site, TypeChart, qui permet de comparer l'aspect des différentes polices de caractères couramment utilisées sur le Web :

  • Arial
  • Helvetica
  • Cambria
  • Georgia
  • Lucida Grande
  • Lucida Sans Unicode
  • Trebuchet MS
  • Verdana

Vous pouvez également modifier et vérifier la taille de la police choisie :

  • Small
  • Medium Body
  • Large Heading
  • Extra Large

Quant à l’emphase utilisée, vous pourrez voir :

  • Normal
  • Gras
  • Italique
  • Lettres capitales

mercredi 17 septembre 2008

Votre site Web à partir de 899 euros

L'an dernier, nous avions participé avec beaucoup de plaisir au Dynamic Day. Demain, nous reproduirons cette expérience, de nouveau en association avec Hainaut Développement.

A cette occasion, nous lançons un nouveau produit, destiné à mettre des sites professionnels à la portée des plus petits budgets. En voici les principales caractéristiques techniques :

  • Vérification de la disponibilité et enregistrement de votre nom de domaine, par exemple : www.votresociete.be
  • Réservation de votre hébergement. Taille maximale 1Go
  • Création de 5 adresses email professionnelles en POP3, IMAP et webmail (prenom.nom@votresociete.be).
  • Un site bien positionné naturellement dans Google
  • Un graphisme attrayant qui respecte votre charte graphique : intégration d'un bandeau sous forme de photo, de votre logo et du menu.
  • Un système de gestion de contenus (CMS) qui vous assure une complète autonomie de gestion tant dans les modifications apportées au contenu textuel et photographique que pour la création des différentes pages. Le menu s'adapte automatiquement aux nouvelles pages que vous pouvez créer ultérieurement.
  • Aucune limite dans le nombre de pages
  • Moteur de recherche interne
  • Chemin de progression
  • Plan du site
  • Jusqu'à deux langues (frais de traduction non compris)
  • Statistiques de visites Google Analytics

Toute une gamme de produits vont être proposés à des prix attrayants.

  • Easy-Start : votre site Web à partir de 899 euros HTVA
  • Easy-Silver : votre site Web pour 1199 euros HTVA
    = Easy-Start + module de news
  • Easy-Gold : votre site Web pour 1199 euros HTVA
    = Easy-Start + module de newsletter
  • Easy-Platinium : votre site Web pour 1399 euros HTVA
    = Easy-Start + modules de news et de newsletter

A l'occasion du Dynamic Day, nous offrons l'hébergement et le nom de domaine pour la première année.

mardi 2 septembre 2008

Invitations pour le Dynamic Day 2008

Le Dynamic Day est un salon professionnel organisé à Mons depuis 4 ans par Kompass et Hainaut Développement. Il est destiné aux entreprises dynamiques souhaitant rencontrer de nouveaux clients, partenaires et développer leurs affaires de demain. Pour pimenter cette journée, cocktails, balades en limousine et concours sont au rendez- vous !

Vous souhaitez enrichir votre réseau ? Développer vos opportunités d’affaires ? N’hésitez pas, à nous contacter pour nous demander une invitation gratuite. Nous nous ferons un plaisir de vous l'envoyer par voie postale.

mercredi 27 août 2008

Testez le design de votre site dans différents navigateurs

Toute personne qui a déjà créé un site connait ce problème : à peine avez-vous fini de créer la CSS et le template et de vérifier que tout allait bien sous Firefox qu'il vous vient à l'idée de tester votre travail dans Internet Explorer. Et là... Bardaf, c'est l'embardée... Certains éléments étant mal gérés par IE, votre belle mise en page est complètement explosée...

Et encore, je ne parle pas des navigateurs et des résolutions d'écrans que vous ne pourrez pas tester, faute de moyens techniques.

Heureusement, il existe une solution alternative pour effectuer ce travail : Bowsershots. Il s'agit d'un site qui propose de tester gratuitement votre site de manière très complète :

Linux

  • Dillo 0.8
  • Epiphany 2.14, 2.20, 2.22
  • Firefox 1.0, 1.5, 2.0, 3.0
  • Flock 1.2, 2.0
  • Galeon 1.3, 2.0
  • Iceape 1.0, 1.1
  • Iceweasel 2.0, 3.0
  • Kazehakase 0.2, 0.4, 0.5
  • Konqueror 3.5
  • Minefield 3.1
  • Mozilla 1.7, 5.0
  • Navigator 9.0
  • Opera 9.25, 9.27, 9.50, 9.51, 9.52
  • SeaMonkey 1.1, 2.0
  • Shiretoko 3.1

Windows

  • Firefox 1.5, 2.0, 3.0
  • Flock 1.0, 1.1, 1.2, 2.0
  • K-Meleon 1.1
  • Konqueror 4.1
  • Minefield 3.1
  • MSIE 4.0,5.0, 6.0, 7.0, 8.0
  • Navigator 9.0
  • ¨Opera 9.23, 9.24, 9.25, 9.26, 9.27, 9.50, 9.51, 9.52
  • Safari 3.0, 3.1
  • SeaMonkey 1.1, 2.0

Mac OS

  • Camino 1.6
  • Firefox 2.0, 3.0
  • Safari 2.0, 3.1

BSD

  • ELinks 0.11
  • Epiphany 2.22
  • Firefox 2.0, 3.0
  • Galeon 2.0
  • Iceape 1.1
  • Konqueror 3.5
  • Opera 9.27, 9.51
  • SeaMonkey 1.1
  • W3M 0.5

Une fois les types de navigateurs choisis, vous pouvez affiner également votre sélection en précisant la taille de l'acran, la profondeur de couleur, l'activation (ou non) et la version de Javascript, Java et de Flash. Une fois votre requête envoyée, vous êtes placé dans une file d'attente et vous devrez patienter (entre une demi-heure et quelques heures) pour obtenir vos captures d’écran.

lundi 25 août 2008

Wag Cast, widget de commentaire audio

La semaine dernière, je vous présentais Wag Mini, un enregistreur vocal pour votre site ou votre blog.

Un autre produit, développé par la même société, Wag Cast, permet à vos visiteurs de laisser et partager des messages audio en deux clics.

Wag Cast est un widget de 160 pixels de largeur sur 420 pixels de hauteur qure l'on obtient très facilement en ouvrant un compte, en créant son widget et en l’insérant dans son blog. Un bouton vous permet d'ouvrir un enregistreur vocal qui vous permet de laisser votre message, de lui donner un titre, de le signer, et de le ré-écouter avant de l'annuler ou de l'envoyer. Wag Cast présente également une liste des messages qui vous ont été laissés sur votre page, blog ou profil. Vous disposez de plusieurs options de publication et de partage de ces messages, selon des critères de temps, de nombre de messages ou par sélection manuelle.

vendredi 22 août 2008

Auditez votre blog

SEOmoz est une site anglais qui propose, par le biais d'un formulaire nommé Trifecta, d’auditer une page, un blog ou un domaine. Cette application mesure :

  • le nombre de sites/pages ayant un lien pointant vers votre site;
  • le nombre de fois que votre marque est mentionnée sur Internet;
  • le trafic généré par votre site.

Le résultat s’échelonne sur 7 niveaux :

  1. Top de l’échelle
  2. Extrêmement populaire
  3. Très important
  4. Moyennement important
  5. Faiblement important
  6. Juste émergeant
  7. Invisible

La consultation de ce système d'analyse, dans sa version gratuite, ne permet qu'une analyse par jour.

mercredi 20 août 2008

Wag Mini : enregistreur vocal pour votre blog

De retour de vacances, j'ai le plaisir de vous présenter un nouveau gadget tendance complètement inutile et donc indispensable !

Wagwire propose Wag Mini. Il s'agit d'un code, à insérer dans votre site ou votre blog et qui permet d’y intégrer un enregistreur vocal. Le plugin est disponible pour Wordpress 2.5+, Blogger et tous les autres Blog et site grâce à un code HTML.

Wag Mini se présente sous la forme d'un bouton de 165 pixels de longueur sur 45 de hauteur disponible en 4 coloris. Une fois cliqué, ce bouton ouvre un enregistreur vocal qui permet à vos visiteurs de laisser un message, de lui donner un titre, de le signer, et de le ré-écouter avant de l'annuler ou de l'envoyer.

Bien sûr, ce module ne remplace pas avantageusement le formulaire de contact mais attisera sans doute la curiosité de vos visiteurs !

mardi 19 août 2008

Mise en ligne du site Mademoisellelucien

Nous venons de terminer et de mettre en ligne le site www.mademoiselle-lucien.be.

Le label belge Mademoiselle Lucien Couture a été créé en 1998 par Pascal Di Pietro Martinelli et Laurent Uyttersprot. Ils lancent en 1999 leur première collection de Prêt-à-porter.
Cette expérience leur permet de mettre au service d'une collection leur savoir faire de la couture.
Jusque là, ce sont les décorateurs, éditeurs de tissus exclusifs ou créateurs de tout genre qui font appel à eux pour travailler leurs produits et les mettre en scène. Après avoir distribué plusieurs collections en série, Mademoiselle Lucien ouvre sa propre boutique, en 2001, à Bruxelles, son ancrage culturel et sa principale source d'inspiration.



Ce site présente un très grand nombre de magnifiques photos des collections. Nous souhaitons bonne chance et de nombreuse visites pour ce site.

lundi 18 août 2008

Vendre son droit de vote sur Internet via eBay

eBay, le leader mondial des enchères sur le Net, recense actuellement plus de 112 millions d’articles sur son site et enregistre plus de 7 millions d'articles chaque jour.

Profitant de cette notoriété, certains internautes américains ont procédé à la mise en vente de leur droit de vote sur le site.
Evidemment, cette pratique étant interdite, eBay a immédiatement retiré les annonces de son site et a contacté la police afin de poursuivre les contrevenants.
Cette pratique n'est pas nouvelle sur le site puisque depuis quelques années, à chaque élection importante, le site est victime de ce genre d'annonces frauduleuses.

eBay, par l'intermédiaire de son porte parole, assure que l'équipe fait tout ce qui est en son pouvoir pour détecter les annonces inopportunes, les supprimer du site et aider les autorités concernées à poursuivre les indélicats en partageant les informations à sa disposition et en témoignant le cas échéant.
Ainsi un étudiant du Minnesota a-t-il été inculpé pour corruption et sollicitation, un chef criminel qui aurait pu lui coûter jusqu'à cinq ans de prison et 10.000 dollars d'amende, à 50 heures de travail d'utilité publique.

jeudi 7 août 2008

Participez à Wikipédia

Véritable mine d'informations, on ne présente plus l'encyclopédie en ligne Wikipédia qui vous renseigne sur des sujets aussi variés que les arts, l'éducation, l'histoire, la religion, la technologie,...

Lire la suite

lundi 4 août 2008

Internet dans les foyers wallons ...

L'AWT (Agence Wallonne des Télécommunications) a sorti son enquête annuelle destinée à mesurer l'intégration des TIC (Technologie de l'information et de la communication) dans les ménages wallons. Dans ce billet, nous parlerons de la partie Internet.

Lire la suite

vendredi 25 juillet 2008

PhpMySport pour les clubs de sport

PhpMySport est un logiciel gratuit distribué gratuitement selon les termes de la GNU General Public License, réalisé en PHP et couplé à une base de données MySQL, destiné aux clubs de sports collectifs (comme le football, le handball, le volleyball , le basketball, le hockey, le waterpolo...) qui souhaitent créer un site Internet.

Au menu :

  • Gestion des membres, des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants
  • Gestion des clubs et des compositions équipes
  • Gestion des matchs
  • Gestion des championnats et des coupes
  • Classement et statistiques avancées pour les équipes et les joueurs
  • Gestion des actualités
  • Gestion de pages Web
  • Forums de discussion
  • Espace membre
  • Espace administration
  • Gestionnaires d'images et de fichiers
  • Plugins
  • Editeur de texte type WYSIWYG
  • Design personnalisable : CSS et templates
  • Surcharge des pages PHP

Bien adapté aux clubs sportifs, PhpMySport est encore trop jeune pour se permettre de se faire une idée sur l'impact que ce CMS pourra avoir sur le marché. Je regrette, par exemple, de ne pas avoir trouvé la possibilité d’importer une liste de joueurs. La gestion des menus semble également perfectible.

Je regrette également que certains sites, cités en références, semblent avoir été développés avec un autre CMS que PhpMySport

vendredi 18 juillet 2008

La création de sites Web gratuite pour les associations

Asso-Web est une plateforme de publication de sites Internet qui permet aux associations de créer gratuitement leur propre site Web. Vous n'avez aucun logiciel à installer ou à télécharger, tout se passe en ligne.

Aux dires de ses créateurs, ses principales qualités sont:

  • la simplicité (Il suffit de remplir un formulaire et de confirmer votre demande en cliquant sur un lien de validation envoyé par e-mail).
  • une mise en page agréable,
  • la rapidité de création,
  • la mise en valeur des informations grâce à une interface élégante.

Parmi les fonctionnalités promises, on retrouve:

  • un calendrier
  • la création illimitée d'articles
  • Une galerie photos
  • Un système de menu éditable
  • Le choix entre plusieurs thèmes pour l'habillage du site

Ca, c'est pour le bon côté des choses. Par contre, certains éléments négatifs sont quand même à porter en compte :

  • Il ne vous est pas proposer de disposer de votre propre nom de domaine. Votre site est accessible sous la forme: http://associationunetelle.asso-web.com
  • Si la version de base est gratuite, les options répondants aux besoins spécifiques de votre association sont payantes. Notamment la création de designs personnalisés, une gestion de sondage, de commentaires, un nom de domaine propre, le référencement. Chacune des 11 options est facturée à 49 euros.
  • De la publicité (en rapport avec le contenu de votre site via Google Adwords) sera affichée sur votre site. Si vous ne souhaitez pas de publicité, vous devez choisir l'option "sans pub"
  • Les sites montrés en exemple font montre d'un design très standardisé et peu travaillé graphiquement
  • La galerie semble optimisée pour des photos en paysage mais écrase les vignettes des photos verticales
  • Je regrette que le site ne propose que 3 exemples au lieu de donner la liste complète de ses utilisateurs. Une recherche Google permet par contre de combler cette lacune

mardi 15 juillet 2008

Mise en ligne du site officiel des Jeux Olympiques

La dernière version du site officiel des Jeux olympiques de Beijing, accessible en 5 langues (chinois, anglais, français, espagnol et arabe), a été mise en ligne ce mardi 15 juillet. Ce site marque le couronnement de la plate-forme informative intégrée des JO de Beijing, et l'entrée du site officiel dans la période des compétitions.

Il ne reste donc plus que 24 jours avant l'ouverture officielle, le 8 août à Pékin. Durant cette période, le site permettra de visionner en direct les conférences de presse organisées par le comité d'organisation (BOCOG) ainsi que les principales conférences de presse données par le Comité international olympique (CIO) et les comités membres du CIO. Premier site des JO en 5 langues

Le site officiel des JO de Beijing permettra aussi :

  • connaître en temps réel et de façon détaillée le calendrier des compétitions olympiques, le déroulement des différentes épreuves sportives, les résultats des matchs, les statistiques techniques et le tableau des médailles,
  • de publier des synthèses quotidiennes et des reportages sur les meilleurs athlètes, ainsi que des dossiers sur tous les sportifs participants,
  • de rapporter intégralement les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux, ainsi que les activités culturelles olympiques.
  • de fournir des informations détaillées concernant les services aux spectateurs et aux médias (billetterie, guide des convenances dans les sites de compétition, informations touristiques, installations des sites olympiques, services aux personnes à mobilité réduite, transports, hébergement, loisirs, produits olympiques autorisés)
  • d'inviter des personnalités, des vedettes du sport, des responsables olympiques, des représentants des parraineurs et des bénévoles à partager leur vécu avec les internautes.

mardi 8 juillet 2008

Citoyens wallons: usages TIC 2007

L'AWT, Agence Wallonne des Télécommunication, a publié ce jeudi 3 juillet les résultats de l'enquête "Citoyens wallons: usages TIC 2007". A cette occasion, Marie-Dominique Simonet, Ministre des Nouvelles Technologies de la Région wallonne et Rudy Demotte, Ministre-Président du Gouvernement Wallon ont pris la parole :

Voici quelques résultats parmi les thèmes abordés :

Equipement en ordinateurs

  • 65% des ménages wallons disposent d'un ordinateur (soit une petite progression de 2% par rapport à 2006). Si ces données semblent stagner, de plus en plus de ménages disposent de 2 (28%), voire de 3 ordinateurs ou plus (14%), avec une hausse conséquente de la part des PC portables, le taux passant de 46% à 58% de PC portables en moyenne parmi les foyers disposant au moins d'un ordinateur.

Usage de l'informatique

  • 69% des Wallons ont utilisé un ordinateur.
  • 60% des Wallons qui ont utilisé l'ordinateur l'ont fait au moins une fois par semaine.
  • 68% de la population active utilise l'ordinateur pour le travail (soit 50% de la population totale), mais également à des fins privées (65% des Wallons).

Connexion Internet

  • 57 % des utilisateurs disposent à présent d'un accès à Internet (une progression de 5%). L'Internet à haut débit atteint, quant à lui, 97% des connexions au domicile.
  • 45% des ménages connectés à Internet disposent d'un réseau WiFi domestique ce qui représente une progression de 9%

Internautes

  • 69% des Wallons de 15 ans et plus ont utilisé Internet au moins une fois au cours de l'année 2007.
  • 50% des internautes sont utilisateurs d'Internet depuis plus de 5 ans et 28% d'entre eux le sont depuis 2 à 5 ans, 12% depuis 1 à 2 ans et 10% depuis moins d'un an.

Applications d'Internet

  • 57% des internautes ne peuvent plus se passer d'Internet . Ils estimes le courrier électronique et la banque en ligne indispensables.
  • 95% des internautes surfent sur le Web pour, principalement rechercher des informations sur la culture, les loisirs ou les voyages. L'e-banking: est utilisé régulièrement par 50% des internautes et de manière occasionnelle par 12% d'entre eux.
  • 89% des internautes disposent d'une adresse e-mail active. 85% des internautes signalent qu'ils reçoivent du SPAM (Une progression de 25 % !).
  • 32% des internautes publient des informations sur Internet (via des Blogs, sites personnels, albums photos ou autres supports de l'Internet)
  • 60% des internautes utilisent au moins occasionnellement les services administratifs présents sur la toile.

Commerce électronique

  • 31% des Wallons de 15 ans et plus ont effectué des achats en ligne en 2007, soit 11% de progression. Ils sont globalement satisfaits de leurs achats en ce qui concerne la qualité des produits, l'exactitude de l'offre, le prix des produits et les délais de livraison. Le pays ne semble pas être un frein puisque 57% de ces acheteurs achètent des produits sur des sites étrangers.
  • Les sites commerciaux sont donc utilisés comme de magasins classiques où l'on va faire du shopping régulièrement, alors que les sites d'enchères s'apparentent plutôt à des marchés aux puces où l'on fait de bonnes affaires et où l'on peut trouver des objets rares et de collection.

Source : l'AWT

mardi 10 juin 2008

Votre site comme la une d'un journal

Avez-vous déjà vu un journal plié en 2 dans le porte-journal d'un kiosque ? En un clin d'oeil, vous avez la possibilité de faire un tour rapide de l'actualité et vous avez le sujet le plus important du jour qui trône bien en évidence. Cette façon de présenter l'information essentielle dans un espace bien en vue permet d'attirer l'attention du lectorat potentiel afin de déclencher l'envie d'achat.

Cela fonctionne pour la presse écrite. Il n'y a aucune raison que d'autres médias, comme le Web, ne puisse en retirer des leçons bénéfiques. En effet, à l'affichage d'une page Web, après son chargement complet, il n'est pas rare qu'une partie des informations ne soit pas visible sans intervention de l'internaute. Cette partie "émergée" du site varie fortement en fonction de la résolution d'écran adoptée par le visiteur, du nombre et du type de barres d'outils affichées dans le navigateur.

En prenant en compte tous ces éléments, il convient donc, lors de la conception des pages :

  • d'organiser l'information de manière à placer le plus haut à gauche possible les éléments de première importance
  • d'éviter, si possible, de proposer des pages kilométriques qui nécessite l'emploi du défilement vertical
  • de proposer des pages aux fonds blancs allégées au maximum
  • de réduire le nombre d'illustration sur la page d'accueil pour laisser toute l'importance à celle qui a été choisie
  • d'éviter la multiplication des cadres pour leur préférer des espaces vides entre les zones de contenus

jeudi 5 juin 2008

Correcteur orthographique de Firefox

Lorsque je vous parlais de la mise en forme de votre texte, j'insistais sur l'importance que l'orthographe peut avoir dans ce cadre :

  • Un mot important mal orthographié peut vous empêcher d'apparaître dans Google
  • En cas de trop nombreuses fautes, le crédit de votre site peut en souffrir

Pour éviter une bonne partie d'entre elles, il est tout simple d'installer Myspell, un correcteur orthographique qui s'installe comme module complémentaire au navigateur Firefox.

C'est une solution légère existant pour de nombreuses langues dont le français qui vous permettra de visualiser très rapidement les mots mal orthographiés. Vous devez cependant savoir que :

  • Le programme semble avoir quelques difficultés avec les mots contenant des accents circonflexes (une procédure d'ajout de nouveaux mots au dictionnaire permet, au fur et à mesure de l'utilisation, de réduire ce problème)
  • Le programme ne corrige que les fautes d'orthographe d'usage en les soulignant en rouge. Par contre, il est incapable de dépister les erreurs d'accord...Un clic droit sur le mot souligné permet de voir les propositions du logiciel dans un menu contextuel.

mercredi 28 mai 2008

Choisir un bon nom de domaine

Choisir un nom de domaine efficace pour les moteurs de recherche et facilement mémorisable est une étape cruciale dans la création de votre site. Certains paramètres de qualité sont réellement importants et doivent être pris en compte au moment du choix :

  • Respectez les règles de nommage : votre nom doit comporter entre 3 et 24 caractères selon le type de nom de domaine demandé; les caractères acceptés sont les lettres de l'alphabet, les chiffres ainsi que le trait d'union; les espaces ne sont pas acceptées; le nom de domaine doit être rédigé en minuscules.
  • Vérifiez que le nom de domaine que vous souhaitez utiliser est toujours disponible. A cette fin, vous pouvez utiliser notre script de vérification de disponibilité.
  • Le nom doit être court afin de faciliter son encodage au clavier et sa mémorisation par les clients
  • Plutôt qu'un nom de société, il vaut mieux prendre une association de mots évocateurs des services ou des biens que vous fournissez (par exemple : vente-lentilles-contact.com). En effet, ce système vous permettra de vous situer mieux placer dans les moteurs de recherche lorsque le visiteur encodera justement les mots constituant votre nom de domaine. Afin d'assurer un meilleur positionnement pour chacun des mots utilisés, privilégiez de les séparer par des tirets, plutôt que de les coller les uns aux autres.
  • Pensez à choisir des mots qui n'induisent pas le visiteur en erreur ou qui présentent des significations ou des prononciations radicalement différentes selon les langues.
  • Pour éviter des trouver un concurrent qui utilise une déclinaison de votre nom de domaine, pensez à réserver tous les noms de domaine (variations orthographiques comprises) avec toutes les extensions possibles Si vous travaillez à l'exportation, pensez à réserver les extensions nationales des pays où vous êtes présent). Le coût d'un nom de domaine non associé à un hébergement est vraiment minime au regard de la protection que sa réservation assure.

Vous devez également savoir savoir que le premier arrivé est le premier servi. A ce propos, vous pouvez lire le billet où je vous expliquais comment protéger tous vos noms de domaine

mardi 27 mai 2008

Réussir son site Web en 60 fiches

La deuxième édition de ce livre, sous un titre légèrement modifié et une mise en page rafraîchie, vient de sortir de presse. Il s'agit d'une véritable actualisation de l'ancienne version qui était en rupture de stock depuis plusieurs mois :

  • plus de 100 études de cas nouvelles
  • plusieurs dizaines de repères statistiques actualisés
  • une table des matières réorganisée
  • plusieurs questions (notamment sur l'accessibilité et les tests utilisateurs)

A savoir : l'approche des auteurs (Gaetano Palermo et Jean-Marc Hardy) n'est pas technique. Ce livre (prix de vente inférieur à 20 euros) ne vous aidera pas à fabriquer un site Web, mais vous guidera lors de sa conception en vous communiquant les critères de réussite.

jeudi 15 mai 2008

Choisir un bon hébergeur

Votre site peut se trouver enregistré sur votre disque dur, ce n'est pas pour cela que les internautes auront la possibilité de le voir. Il convient dès lors de choisir un hébergeur, une société chargée de gérer des serveurs (pour simplifier très fort, on peut comparer cela avec de gros disques durs en connexion permanente avec Internet). Plusieurs critères sont à prendre en compte dans ce choix :

La qualité de l'adresse
Certains hébergeurs autorisent l'usage de noms de domaine propres (www.easy-concept.com par exemple), alors que d'autres imposent des adresses beaucoup plus difficiles à retenir et nettement moins professionnelles (http://users.belgacom.net/decouvre/index.htm). Une adresse du premier type est évidemment à envisager au détriment de la seconde.

Les adresses E-Mails disponibles
Ne choisissez pas un hébergeur qui ne propose pas la création d'adresses E-Mails. Ces dernières seront stockées sur votre espace de serveur plutôt que de disposer d'une simple redirection vers une adresse E-Mail existante.

La quantité d'espace disponible
Les hébergeurs expriment cette quantité en mégaoctets (Mo) ou en gigaoctets (Go) qui vaut, lui, 1024 Mo.
Pour vous donner un ordre de grandeur, 1Mo est occupé par une petite vidéo ou 10 photos de qualité et de taille moyennes. Il faudra donc connaître le nombre approximatif d'illustrations que vous souhaitez placer sur vos pages pour déterminer l'espace nécessaire. Par contre, si votre souhait est de privilégier le texte, l'espace ne sera pas un problème pour vous.

Les scripts et langages disponibles
Si vous faites un site statique, le seul langage utilisé pourrait être l'HTML. Par contre, si vous souhaitez un site dynamique (CMS, blog, catalogue de vente...) des langages complémentaires seront indispensables. Privilégiez donc les serveurs qui prennent en charge le PHP et admettent de déployer au moins une base de données MySQL.

mardi 13 mai 2008

Un affichage optimisé

Sur certains sites, des développeurs choisissent d’optimiser leurs pages pour une version d’un navigateur. On voit ainsi, parfois « Ce site est optimisé pour Internet Explorer 6 ». Et les autres utilisateurs du web ? Il est bon de savoir qu’une telle pratique vous prive d’un pourcentage non négligeable de visiteurs.

Vient ensuite un second choix : la résolution d’écran. Celle-ci correspond au nombre de pixels (de points lumineux) que l’on peut afficher à l’écran au moyen de la carte graphique incluse dans l’ordinateur. Elle est exprimée par la multiplication des pixels sur l’axe horizontal par le nombre de pixels sur l’axe vertical.

Compte tenu de l’évolution du parc informatique, on estime qu’un site développé pour une résolution de 1020 X 768 pixels à toutes les chances de rencontrer les besoins de la grande majorité des utilisateurs. Sachez cependant que si vous choisissez cette résolution, la largeur réelle de votre site sera de maximum 1000 pixels pour éviter l’apparition de la barre de défilement horizontale.

vendredi 9 mai 2008

La mise en forme du texte

Si vous souhaitez que votre site soit vu de manière optimale sur tous les navigateurs et tous les systèmes d'exploitation, il est important de choisir des polices qui sont communément utilisées. Je vous en explique la raison dans un billet précédent parlant de la police Comic sans MS. Il conviendra également de respecter quelques principes de mises en page pour rendre la lecture de vos textes la plus aisée possible :

  • Choisissez une, voire deux polices et ne dépassez pas ce nombre. S'il est possible de jouer sur le contraste existant entre deux familles de typo, une multiplication de ces dernières rend le texte illisible et fait perdre de l'homogénéité à la page.
  • Traquez les fautes d'orthographe. Ces dernières peuvent vous faire perdre une partie de la crédibilité qu'un bon contenu aurait engendré.
  • Ne jouez pas trop sur la taille des textes au sein d'un même paragraphe. Gardez ces variations de taille pour clarifier l'importance des titres, par exemple.
  • Vous pouvez également utiliser les mises en exergue par le gras et l'italique, mais sans en abuser.
  • Utilisez la même présentation sur toutes les pages de votre site.
  • Si vous colorez votre texte, pensez à choisir des couleurs en accord avec la charte graphique du site afin de ne pas agresser les yeux de vos visiteurs.
  • Préférez un fond clair avec des textes foncés. Evitez des juxtapositions de couleurs (noir et bleu, par exemple) qui gênent la lecture.

jeudi 8 mai 2008

Etablir une bonne navigabilité entre les pages

Votre site ne sera pas visité par les seuls internautes accédant à la page d'accueil. En effet, les moteurs de recherche peuvent les conduire sur une page intérieure. Il convient dès lors d'établir un système de navigation qui permettent de répondre à 4 questions qu'ils se poseront inévitablement :

  1. Où suis-je ?
  2. Où suis-de déjà allé ?
  3. Où puis-je aller ?
  4. Comment m'y rendre ?

Pour répondre au mieux à ces questions, il convient dès lors de :

  • Proposer un système de liens qui soit sans équivoque. Plutôt que "Cliquez ici", vous préfèrerez :"Accédez à notre portfolio". Vous pourrez également compléter ce lien par une info-bulle qui s'afficherait au survol de la souris (grâce à la balise Title)
  • Présenter le système de menu de manière identique sur toutes les pages (ne changez pas les intitulés de vos liens et n'intervertissez pas leur ordre en fonction de la section du site dans laquelle on se trouve)
  • Rendez l'accès aaux différentes sections possible depuis toutes les pages du site
  • Si vous choisissez un système de menu utilisant des images, veillez à ce que leur usage soit bien clair !

En plus de ce système de liens, vous pouvez également proposer différentes aides à la navigation :

Un chemin de progression (breadcrumbs en anglais ou, encore, fil d'Ariane).
C'est un outil de navigation constitué d'une suite de liens hiérarchisée. Il représente le niveau de profondeur atteint par le visiteur dans le site. Il permet dès lors de se repérer rapidement dans le site et de remonter facilement aux sections supérieures.

Un chemin de progression se présente souvent de cette manière :
Accueil >> Portfolio >> Nos sites Internet >> Page 2
Il possède toujours des liens séparés par un caractère déterminé qui symbolise le changement de section. Le dernier lien n'est pas cliquable et représente la page en cours.

Un plan du site (sitemap en anglais ou carte du site)
Il permet à vos visiteurs de visualiser rapidement la structure de votre site et la page qui est sensée répondre à ses besoins.

Un moteur de recherche interne
Il permettra à vos visiteurs de spécifier les mots clés et d'envoyer sa requête en cliquant sur le bouton d'action. Une liste de page contenant ces mots-clés sera alors affichée par ordre de pertinence. Certains moteurs de recherche nécessite d'être indexé à chaque changement de contenu (c'est bien souvent le cas pour les sites statiques) alors que d'autres vont simplement chercher les résultats dans la base de données et peuvent se passer de cette indexation (en cas de CMS).

Une FAQ (Frequently Asked Questions en anglais ou encore Foire aux questions)
Vous pourrez y proposer un récapitulatif de toutes les questions de bon sens que vos visiteurs se posent régulièrement en venant sur votre site ou vous envoient par courrier électronique.

mercredi 7 mai 2008

Insérer des liens hypertextes dans une page Web

Hypertexte. Le mot magique est lancé. Sans lui, pas de lien. Il s'agit en effet de l'outil de navigation utilisé sur tous les sites Internet qui permet de consulter une information de n'importe quelle nature au départ d'un nom évocateur. Plus simplement, ce sont les mots (ou images) qui permettent d'atteindre une autre page en cliquant dessus. C'est d'ailleurs ce qui fait la force d'un site qui permet d'atteindre n'importe quel niveau du site, à l'inverse d'un livre qui se lit de manière beaucoup plus linéaire.

Votre site, s'il veut faciliter l'emploi de son contenu, doit être émaillé de liens hypertextes. Mais comme toujours, l'excès nuit en tout. Voici une liste de points auxquels vous devrez être attentifs :

  • La multiplication des liens à l'intérieur du texte peut rendre la lecture plus complexe : le visiteur devra systématiquement s'il doit (ou non) cliquer sur lien pour en savoir plus.
  • S'il clique sur le lien, il devra également faire un effort de mémoire pour reprendre le fil de la lecture là où il l'a laissé.
  • Si le lien hypertexte est intéressant, qui peut garantir que le visiteur reviendra sur le site qui l'y a conduit ?
  • Il n'y a rien de pire que des liens expirés (qui ne pointent plus vers la page initialement prévue). Pensez à vérifier la validité de ces derniers. Un programme comme Xenu pourra vous y aider.

L'idéal est de définir clairement quels sont les liens externes (qui pointent vers d'autres sites) et les liens internes (ceux de votre propre site). Il est, en effet, possible de modifier l'aspect du lien en fonction de sa destination. La proposition que je vais faire ici est sujette à caution (je sais que des puristes auront envie de me crucifier), mais je conseille d'ouvrir les liens externes dans une nouvelle fenêtre (_blank) alors que les liens internes s'ouvriront "normalement" en effaçant la page de départ.

mardi 6 mai 2008

Insérer des animations dans une page Web

Toute animation est plus lourde qu'une image et, a fortiori qu'un texte. Il convient donc de les utiliser avec parcimonie et pour des usages bien précis :

  • représenter un mouvement,
  • clarifier des transitions,
  • indiquer l'évolution d'un téléchargement,
  • présenter de nombreuses informations sur un espace réduit,
  • attirer l'attention.

Pour réaliser ces animations, de nombreux développeurs utilisent Flash, une technologie à la mode en raison de la qualité et des possibilités qu'elle offre.

Certains clients souhaitent insérer des animations Flash dans leur site. Une petite quantité d'entre eux demandent de réaliser une animation Flash de présentation à placer sur une page tunnel, avant la page d'accueil proprement dite. Bien sûr nous acceptons, mais à contre-cœur, de réaliser cette animation. Malgré des restrictions qui méritent vraiment d'être prises en compte :

  • L'internaute ne visite pas le site d'une entreprise pour assister béat à une animation utilisant des mots et des photos qui clignotent, mais pour trouver une information précise.
  • Les animations attirent d'avantage l'attention que des images fixes. Il faut donc éviter les animations en boucle qui, à la longue, fatiguent l'utilisateur.
  • Pour que l'animation soit lue par la navigateur, celui-ci doit être complété d'un plug-in Flash. Si le développeur enregistre son animation avec une version non-compatible, le visiteur devra télécharger la nouvelle version du plug-in pour lire cette animation.
  • Si l'animation contient des images non vectorielles, gif ou jpeg, la taille de l'animation devient rapidement énorme et perd les avantages liés au format vectoriel.
  • Une animation Flash ne peut être optimisée pour les moteurs de recherche. Son contenu ne sera jamais aussi bien indexé qu'une page HTML classique. Dès lors, si votre nom de domaine s'ouvre sur une animation Flash et rien d'autre, vous perdez de nombreuses possibilités de référencement. A ce propos, n'hésitez pas à lire "Les sites Flash et les moteurs de recherche".
  • Si, malgré toutes ces mises en garde, vous persistez dans votre envie de proposer une animation en page d'accueil, proposez au moins une possibilité de ne pas l'ouvrir et de passer directement au site (Skip intro) qui sera, je vous l'assure, utilisée par la grande majorité de vos visiteurs.
  • Un menu en Flash ne sera pas suivi correctement par les moteurs de recherche. Qu'en sera-t-il de votre contenu ?
  • Un site entièrement réalisé en Flash peut être visité sans problème, mais l'utilisateur ne pourra jamais mettre une page particulière en favori car toute l'animation se trouve en général dans une seule et même page...

Enfin, pour ne pas bouder son plaisir, je vous invite à visionner cette animation qui m'a particulièrement parue savoureuse.

lundi 5 mai 2008

Utiliser des images sur une page Web

Les éléments dont je parle ici regroupent les images et les photos. Ces images jouent un rôle important dans l'aspect de la page. Il faut donc y apporter toute l'attention nécessaire :

  • A l'heure actuelle, seuls 3 formats sont supportés sur Internet : JPEG particulièrement adapté pour les photos, PNG adapté à la plupart des graphiques et qui peut être rendu transparent - Attention cependant à la compatibilité avec IE6 - et le format GIF limité à 256 couleurs et peut être animé.
  • Leur taille joue un rôle important. Même si vous réduisez artificiellement sa taille en utilisant l'attribut "width", par exemple, votre photo sera toujours aussi lourde et mettre toujours autant de temps à s"afficher sur la page. Si vous disposez d'un logiciel de retouche, vous pouvez d'abord recadrer la photo, en vous focalisant sur l'essentiel, avant de la réduire.
  • Utiliser une "image qui bouge" n'est pas forcément le meilleur moyen d'attirer l'attention du lecteur. Des études ont démontré que 92% des visiteurs fixaient leur attention sur les textes tandis que seuls 22% s'attardaient sur les images. Les internautes habitués zappent d'ailleurs ce type d'illustration, persuadés qu'ils s'agit de publicités type "bannière".
  • Pour accorder du poids à vos images pour les moteurs de recherche, chaque image doit être commentée au moyen de la balise "alt" et de la balise "title". Cela permet, en plus, aux utilisateurs mal voyants de savoir ce que vous proposez comme image.
  • Plus votre page est longue, plus vous pouvez utiliser des images, mais gardez le haut de votre page aux contenu textuel.
  • Certaines images sont libtres de droit. D'autres, par contre, sont soumises à des droit d'auteur. Ne puisez donc pas vos photos sur d'autres sites au risque de vous voir assigné en justice.
  • Pensez également au "droit à l'image". Chaque personne est protégée par ce droit. Par conséquent vous ne pouvez pas utiliser la photo d'une personne sans son autorisation. Par contre, si la photo est prise dans un lieu public, vous devez uniquement obtenir une autorisation des personnes isolées et reconnaissables.

mercredi 30 avril 2008

Insérer du son dans une page Web ?

Il arrive parfois que des clients nous demandent s'il est possible d'insérer des sons ou une musique sur leurs pages. La réponse est bien sûr positive. Mais...

  • Si les sons et musiques contribuent à donner une ambiance, ils deviennent vite irritants s'ils passent indéfiniment en boucle. Il est dès lors indispensable de prévoir un bouton permettant de couper le son ou de diminuer le son de l'application sans devoir toucher aux baffles de l'ordinateur. Qui plus est, le site doit pouvoir être utilisé sans son car, dans certains bureaux, les ordinateurs ne sont pas équipés de cartes son.
  • Si vous décidez de passer le pas, prévoyez un son de bonne qualité. Il n'est rien de pire que de devoir lire une page avec un son MIDI censé apporté de la gaité dans la page.
  • Le nombre de sons utilisé doit être faible (moins de 5) et doivent être vraiment distincts les uns des autres.
  • Si c'est de la musique que vous insérez, pensez qu'elle est certainement soumise à des droits d'auteur. En Belgique, vous devrez vous acquitter de la somme de 36 euros par mois à la Sabam.

mardi 29 avril 2008

Création de la page d'accueil

La page d'accueil n'est qu'une page de transit permettant aux internautes d'accéder au reste de votre contenu. Comptez, qu'en moyenne, ils y passeront une dizaine de secondes. Vous avez donc peu de temps pour convaincre l'internaute de devenir visiteur.

Nous vous avons déjà parlé des éléments essentiels qui devaient s'y trouver lors de l'élaboration de la charte graphique. Voyons à présent plus en profondeur les éléments textuels qu'elle doit contenir.

Nous insistons régulièrement auprès de nos clients afin qu'ils proposent un contenu utile pour l'utilisateur et ce pour deux raisons :

  1. Les moteurs de recherche indexent efficacement la page d'accueil. Une page sans texte est donc une page perdue pour le référencement.
  2. Le temps de passage des internautes est très court. Trop court pour se permettre de ne proposer qu'une page jolie, certes, mais sans intérêt. Fuyez donc les pages d'accueil ne proposant que le choix des langues, une image suivie du bouton "Entrer sur le site" ou d'une simple animation Flash.

Dès l'accès à cette page, votre visiteur doit identifier votre activité en 3 secondes et découvrir dans le même délais à qui il a à faire. N'hésitez donc pas à mettre votre nom, votre logo, la présentation de votre activité en valeur. Ajoutez également (pourquoi pas en pied de page) l'adresse postale de votre société, divers moyen de vous joindre (téléphone, fax, mobile, mail, formulaire de contact...), un envoi vers une page précisant les noms des responsables du site.

Pensez également que votre site n'est pas un sapin de Noël sur lequel doivent être affichés les derniers gadgets technologiques ou gif animés, comme sur cette page ! De telles pratiques attirent des visiteurs non qualifiés qui viennent par curiosité plutôt que par intérêt pour votre contenu. A l'inverse, votre page doit donner envie de la lire, de passer ses rubriques en revue. Pour éviter la froideur liée au côté professionnel de la présentation, vous pouvez avantageusement utiliser des photos, des icônes personnelles, des illustrations...

Pensez à placer l'information essentielle en haut de la page. C'est sur cette information que l'attention des visiteurs se focalisera et ce sera également le contenu le mieux indexé par les moteurs de recherche. Hiérarchisez les informations que vous proposez en donnant la priorité aux mots essentiels, à vos mots clés en les mettant en évidence (gras, italique...), structurez le texte par les l'usage des titres H1, H2, H3...qui se doivent de refléter le contenu des paragraphes qui les suivent.

lundi 28 avril 2008

Comment axer votre communication sur le Web ?

Vous voulez créer un site ou un blog, mais vous ne savez pas encore comment vous devez en rédiger les textes. Le premier réflexe devrait être de chercher ce que les internautes pensent et disent de vous dans les blogs et forums. Ouvrez la page de votre moteur de recherche préféré (Google ?) et commencez à chercher les pages qui parlent de votre société, de vous, de vos produits.

Si vous ne trouvez que peu de réponses, votre communication sera toute trouvée : vous devez informer le public de ce que vous faites, de ce que vous vendez... Tâchez de rester neutre, ne faites pas un site publicitaire, mais utile à vos visiteurs. Un site où ils auront une profusion d'informations à propos de vos produits.

Si, par contre, vous vous trouvez à la tête d'une quantité importante de pages (articles de presse, billets de blogs, page de divers médias parlant de votre actualité...) parlant de ce que vous faites, attachez-vous à repérer les pages qui vantent vos produits et celles qui les dénigrent et extrayez-en l'information essentielle : combien de sites parlent de vous ? Combien de pages sont-elles négatives ? Combien sont positives ? Que dit-on de vous ? De vos produits ?

Gardez toujours en tête que, si vous ne publiez pas VOTRE contenu avec VOS réponses, toutes les pages qui vous concernent sont rédigées par des inconnus et vous ne maîtrisez, dès lors, absolument pas votre communication. En fonction de ce que vous obtiendrez comme réponses à vos lecture, vous pourrez donnez vous-même des informations sur vos activités et reprendre la main sur votre image.

mercredi 23 avril 2008

Créer la charte graphique

Comme nous l'avons vu lors de son élaboration, la charte graphique d'un site est son aspect, son look. C'est elle qui précise les couleurs, les mises en page, le choix des polices... Tous ces paramètres qui feront que vos visiteurs identifieront immédiatement votre site en le différenciant des autres. C’est le moment passionnant vos idées prennent vie.

Création par nos graphistes
Emilie et Kathy, nos deux graphistes de charme, peuvent se charger de la création de votre identité graphique.
Nous utilisons une méthode de conception progressive :

  1. Nous vous soumettons une série d’exemples
  2. Vous les visualisez sur votre ordinateur, les soumettez à vos proches ou vos collaborateurs pour déterminer celui que vous préférez.
  3. Nous vous proposons alors une (ou plusieurs) maquette initiale. Cette maquette n'est qu'une image enregistrée dans une partie de notre site où vous seul avez accès. Aucun lien n'est actif, mais vous pouvez déjà imaginer l'aspect final de votre site.
  4. Vous exprimez vos remarques afin que nous modifions les éléments que vous souhaitez voir changer. En répétant cette étape autant que nécessaire, nous arrivons au résultat que vous attendez.

Créer seul son graphisme
Mine de rien, le graphiste doit maîtriser de nombreux domaines pour gérer les étapes de création : le dessin, la couleur, la typographie, la mise en page, le travail sur ordinateur.... C'est loin d'être donné à tout le monde... Aussi certaines sociétés proposent des kits graphiques qui vous permettront d'avoir un site sans devoir mettre les mains dans le moteur.

Les kits graphiques sont des interfaces (gratuites ou payantes), prêtes à l'emploi, que vous pouvez acheter en ligne et qui permettent de réaliser rapidement votre site... Sans, toutefois, avoir l'individualisation que la première méthode propose.

Lire la suite>>>

mardi 22 avril 2008

Avez-vous besoin d'un site ou d'un blog ?

Avez-vous besoin d'un site ou d'un blog ? Pour vous aider dans cette réflexion, je vous propose de décrire les caractéristiques principales d'un blog.

Le mot blog est la contraction du mot Weblog, qui peut se traduire "journal sur le Web", ou "journal en ligne". Voici donc la base du blog : il s'agit d'une publication d'articles rédigés selon une cadence propre à chaque auteur. Chaque article (appelé aussi billet, note, post ou article) constitue un ajout au blog, un peu comme dans un journal intime. Ces blogs présentent des caractéristiques essentielles qui les différencient des sites classiques :

  • Leur simplicité d'utilisation permet de publier très rapidement les contenus souhaités.
  • Les articles sont forcément écrits dans l'ordre chronologique, mais ils sont affichés par ordre antéchronologique (les plus récents sont affichés en premiers).
  • Chaque article dispose de son propre lien qui permet de les utiliser très efficacement par des hyperliens. Voici, par exemple, le lien permanent de ce billet.
  • Les blogs disposent de flux RSS qui permettent à des abonnés (c'est bien sûr gratuit) de lire le contenu de votre blog sans devoir s'y connecter tous les jours. Celui de ce blog est : http://feeds.feedburner.com/easy-concept
  • Chaque article peut être commenté par les lecteurs ce qui crée parfois de véritables conversations, comme sur ce billet.
  • Les moteurs de recherche, dont Google, adorent les blogs dont le contenu est soumis à de nombreuses mises à jour (à l'inverse de certains sites dont le contenu est inamovible depuis des années). Cette bonne indexation des blogs permet à leur auteur de disposer d'un lectorat potentiel énorme.

Une fois compris ces paramètres un peu techniques, vient alors la question essentielle : avez-vous besoin d'un blog ? Certainement si vous pouvez classer ce que vous souhaitez raconter dans l'une des catégories suivantes :

Le journal de bord
Il s'agit principalement d'un outil dans lequel l'auteur va se raconter, que ce soit par le biais de textes, de photos ou de vidéos. Des entrepreneurs très célèbres tiennent ainsi à jour leur carnet de bord, tels Michel-Edouard Leclerc

Une autre d'information
Vous pouvez sur ce genre de blog raconter votre actualité, votre point de vue par rapport à ce qui se dit dans les médias classiques. Vous pouvez assurer la publication de vos positions sans risques de censure.

Le blog de vos employés
Principalement accessible en intranet, ce système permet d'informer vos employés de votre actualité tout en ayant la chance de leur laisser la possibilité de s'exprimer par rapport à celle-ci. Vous offrez à vos collaborateurs un superbe outil de communication et de fédération.

Le blog d'entreprise
Vous informez par ce biais votre clientèle et vos prospects de l'actualité de votre société. Vous pouvez aussi leur laisser une tribune d'expression où ils peuvent vous donner leur avis à propos de votre société et de vos produits.

vendredi 18 avril 2008

Votre site : cadres, tableaux ou CSS ?

Avant d'aller plus loin dans la réflexion de création de votre site, je voudrais attirer votre attention sur un point technique qui mérite toute votre attention : la manière dont le site sera codé. Si vous réalisez votre site en interne, il y a de fortes chances que vous choisissiez de travailler avec un éditeur WYSIWYG. Vous n'aurez alors pas de choix technique. Par contre, si vous choisissez une société de création de sites Internet comme la nôtre, vous devez être particulièrement attentif aux techniques que cette dernière mettra en œuvre.

Les cadres
Au début de l'ère Internet, de nombreux sites étaient construits avec ce principe de multi-fenêtrage que l'on nomme également des frames. Le principe en était le suivant : on divisait la page principale en grands cadres, chacun faisant appel à une page secondaire. On plaçait de cette manière le menu dans une page, le bandeau dans une seconde, le contenu dans une troisième et on agençait le tout sur la page principale. Le principal avantage de cette technique était de séparer la navigation des contenus. Lorsqu'il convenait de modifier le menu, un seul fichier était à changer sur le site et tout rentrait dans l'ordre.

Aujourd'hui, cette technique n'est plus utilisée que par quelques dinosaures en raison des problèmes suivants :

  • L'Url permettant d'accéder à la page est incorrecte avec les frames, puisque plusieurs pages sont regroupées sous une seule adresse.
  • Il est impossible d'ajouter une page précise aux favoris
  • Les moteurs de recherche peinent à comprendre les frames et indexent très mal les sites développés de cette manière
  • L'impression du contenu est très problématique

Les tableaux
Les tableaux offrent la possibilité de placer presque parfaitement chaque élément d'une page Web. L'information peut y être structurée correctement. Cette technique a été très largement utilisée malgré le fait que le tableau était initialement conçu pour afficher des données tabulaires (comme dans Excel) et non pour faire la présentation de sa page.

Même si cette technique est encore utilisée, elle doit être abandonnée pour les raisons suivantes :

  • l'imbrication multiple de tableaux est souvent nécessaire pour obtenir le résultat souhaité
  • le nombre de balises (table, tr, td...) devient vite considérable et alourdit le code (et donc le temps de chargement)
  • le tableau doit être entièrement chargé avant d'être affiché dans le navigateur
  • les logiciels de lecture utilisés par les mal-voyants lisent le code ce qui rend une lecture de pages construites sur ce principe assez désagréable.

Positionnement CSS
Le positionnement CSS est l'application des recommandations des Standards W3C. Il permet de faire une séparation bien distincte entre le contenu et la mise en page.

Cette technique, en évolution, présente les avantages suivants :

  • Les moteurs de recherche indexent très bien le contenu développé de cette manière
  • Les logiciels de lecture l'utilisent avec beaucoup plus de fluidité
  • Un site construit de cette manière assure une modification ultérieure beaucoup plus rapide.
  • Le site est compatible avec tous les navigateurs (moyennant quelques adaptations de la css pour IE6)
  • Le temps de chargement d'une page est grandement accéléré.

Lire la suite>>>

jeudi 17 avril 2008

Elaboration de la charte graphique de votre site

Vous avez organisé l'information de votre site Internet ? Vous pouvez dès lors imaginer l'aspect graphique de votre site.

Très peu d'outils sont nécessaires : une feuille de papier et des crayons ou marqueurs de couleur. Prévoyez également de vous connecter sur Internet afin de passer en revue de nombreux sites Internet afin d'y puiser de bonnes idées : tel bandeau, telle couleur, telle disposition...

Ensuite, munis de ces éléments, dessinez grossièrement le schéma de votre page afin d'y placer, au moins, les éléments suivants :

Identification
Le titre du site, le nom de votre société, le logo, le bandeau image sont autant d'éléments qui permettront de vous reconnaître rapidement.

navigation
Le menu, ou barre de navigation, se doit d'être simple et claire. Ne changez pas sa place de page en page au risque de perdre l'inetrnaute. Essayez, si possible, de permettre l'accès à tout votre contenu depuis le menu. Si c'est impossible, imaginez d'insérer un menu secondaire qui pourrait varier selon la rubrique dans laquelle le visiteur se situe. Dans ce cas, placez toujours le sous-menu au même endroit.

Contenu textuel
C'est dans cette zone que vous présenterez les textes et informations à propos de votre société. Structurez bien cette information en titre, sous-titre (vous avez jusqu'à 6 niveau possibles). Obligez-vous à présenter les titres d'un même niveau avec la même présentation sur toutes les pages, afin de faciliter la lecture de votre contenu. Placez votre texte en privilégiant les textes foncés sur fond clairs. Espacez clairement les paragraphes. Ne multipliez pas les polices. 2 polices sur l'ensemble du site semblent être un bon compromis. Rendez les liens bien visibles en jouant sur les couleurs, le souligné. Dissociez les liens visités de ceux qui ne le sont pas encore. Mettez les éléments de vos pages en valeur en usant du gras et de l'italique.

Contenu iconographque
Intimement mêlé au précédent, vous devez déterminer les illustrations qui apparaîtront sur vos pages. Vérifiez que vous disposez bien des droits de chaque photo que vous utilisez. Pensez à la manière de les mettre en valeur sur le site : une bordure ? un léger ombrage ? Un clic sur une photo permet-elle de l'agrandir ? Que se passe-t-il en cas de survol ? Notez scrupuleusement les comportement souhaités et utilisez systématiquement la même présentation pour toutes les photos du site.

Pied de page
Placez-y les informations qui seront redondante sur toutes les pages du site, mais qui ne nécessitent pas la mise en avant dans la zone de contenu proporement dite : votre adresse, la description succinte de votre activité (c'est excellent pour les moetrus de recherche), les différents moyens de contact (téléphone, fax, mail...), vos numéros de TVA ou d'accréditation, un menu avec des éléments moins essentiels (plan du site, conditions de vente, conditions d'utilisation...), le copyright, la date de mise à jour de la page...

Lire la suite>>>

mercredi 16 avril 2008

Organiser l'information de votre site Web

Une fois la décision prise, La première étape de création d'un site Web, c'est d'en définir le contenu. Si celui-ci est riche et important, il faudra également envisager de le structurer, de lui donner une architecture cohérente.

Pour rédiger le contenu de votre site, pas la peine de vous jeter directement dans l'HTML ou le PHP. Travaillez avec votre traitement de texte habituel. Sur ce document de base, notez scrupuleusement les remarques et les interrogations qui naîtront inévitablement de vos discussions. Ce premier jet servira de pierre angulaire à votre site. En cas d'hésitation, il servira de référence, de guide.

De quel site avez-vous besoin ?

Pour définir le site qui vous conviendra et répondra efficacement à vos besoins, vous pouvez répondre aux questions suivantes :

  1. Analyse préalable de la concurrence
    1. Mes concurrents sont-ils présents sur Internet ?
    2. Si oui, sous quelle forme : mail, site carte de visite, site catalogue, site interactif, site de vente en ligne, blog d'entreprise ?
    3. Comment mettre vos atouts en avant par rapport à votre concurrence ?
    4. Quelle image vos concurrents y véhiculent-ils ?
    5. Quelle image de votre société souhaitez-vous donner sur le Web ?
  2. Quels sont les objectifs du site ?
    1. Vendre plus ?
    2. Vous faire connaître de nouveaux clients ?
    3. Fournir des informations et une documentation parfaitement à jour ?
    4. Informer le marché à propos de vos produits ou de vos promotions ?
    5. Guider vos clients avant un achat ?
    6. Faciliter la circulation de l'information à l'intérieur de votre société ?
    7. Utiliser le courrier électronique en fournissant des adresses professionnelles ?
  3. Quel est le profil des visiteurs espérés ?
    1. A quelles attentes des lecteurs votre site doit-t-il répondre ?

N'hésitez pas à surfer sur les sites de vos partenaires, de vos concurrents pour y pêcher des idées. Notez toujours les adresses où vous avez trouvé des présentations qui vous plaisent ou des choses que vous refuser de voir sur votre propre site. Si vous possédez déjà un site et que vous envisagez d'en faire la refonte, faites la liste de tout ce qui convient encore et de tout ce qui doit être supprimé.

La collecte des informations

Si vous avez déjà terminé l'étape précédente, il est temps de réunir toutes les informations dont vous aurez besoin. Passez votre disque dur en revue à la recherche de tout ce qui vous sera utile lors de la rédaction des textes.

Le classement des informations

Classez votre contenu en grandes rubriques. Il est communément admis qu'un nombre de 7 rubriques ne doit pas être dépassé. Pour chacune d'elle, décidez des sous-rubriques nécessaires. Puis, si nécessaire, des sous-sous-rubriques jusqu'à ce que tout votre contenu ait été disposé en veillant à placer un seul type d'information par page. Vous avez alors l'arborescence de votre site, son plan.

Lire la suite>>>

mardi 15 avril 2008

A quoi penser avant de créer un site ?

Vous avez décidé de créer (ou de faire créer) votre site ? C'est très bien. l'étape de décision étant prise, à présent quels sont les points que vous devez prendre en compte pour ne pas rater l'aventure ? En effet, il en va d'un site comme d'une maison : des plans préalables sont indispensables afin de ne pas devoir recommencer 100 fois les mêmes choses qui auraient été mal envisagées. Cette étape de réflexion devra prendre en compte les éléments qui font qu'un site Internet est un bon site Internet.

La sobriété
Il n'y a rien de plus pénible que ces sites personnels (pas toujours, d'ailleurs... ) sur lesquels le webmaster a juxtaposé tous les éléments animés qu'il a pu glâner ça et là sur le Web. Oubliez donc ces GIF animés et boutons clignotants qui ne font plus s'extasier personne. Votre site doit être simple, épuré, dépouillé. Le contenu proposé n'en sera que plus lisible et visible.
Utilisez les éléments graphiques pour permettre une navigation intuitive, ergonomique, pour mettre votre logo en avant, pour rehausser la qualité rédactionnelle de votre site. C'est tout !

La clarté
Si vous avez fait un plan préalable comme je le conseille dès le début de ce billet, vous aurez certainement hiérarchisé vos informations, vous les aurez structurées et le visiteur trouvera facilement l'information qu'il cherche.
Utilisez aussi la même structuration pour présenter vos textes : créez un paragraphe par idée, espacez-les pour faciliter la lecture, jouez avec les titres et leur niveau, mettez les éléments essentiels en valeur en les mettant en gras ou en italique.

La navigabilité
Vos pages ne doivent pas être des culs de sac. Elles doivent obligatoirement être interliées grâce aux hyperliens. Facilitez la vie de vos visiteurs en leur permettant de suivre vos idées essentielles de page en page. Permettez l'accès à toutes vos pages depuis vos menus en évitant, autant que faire se peut, de forcer le sens de lecture de vos visiteurs. Vous leur offrez un site, pas un livre !
Une règle à ne pas oublier, et communément admise par les ergonomes, est la règle de 3 clics : l'internaute doit pouvoir accéder à n'importe quelle information présente sur votre site en suivant au maximum trois hyperliens depuis la page où il se trouve, sans quoi il risque de quitter votre site pour aller trouver l'information sur un autre site.

La rapidité
Plus votre page contient d'éléments graphiques et textuels, plus son poids augmente. A cause de cela, la page met plus de temps à se charger dans le navigateur de votre visiteur. En général, on estime qu'un poids raisonnable se situerait entre 60 et 80kb. Ce dernier devrait permettre d'afficher la page, quel que soit le type de connexion, en moins de 15 secondes. Dans le cas contraire, l'internaute s'exaspère et quitte votre site avant que la totalité de la page n'ait eu le temps de s'afficher.

L'échange
Ne faites pas l'autruche avec la tête dans le sac. Facilitez le contact entre vos visiteurs et vous : prévoyez une page de contact sur laquelle figure toutes vos coordonnées : nom, dénomination sociales, coordonnées complètes, numéro d'entreprise... Proposez également un formulaire pour faciliter l'encodage des données.
Si vous prévoyez de vendre en ligne, respectez scrupuleusement les obligations légales d'un site e-commerce

L'universalité
Vous utilisez Internet Explorer 7 ? Ne pensez pas que tout le monde fait comme vous !
Votre site doit absolument éviter d'être développé exclusivement pour une version d'un navigateur. Il doit, au contraire, être visible quels que soient le navigateur, la résolution d'écran et le système d'exploitation utilisés. Evitez également d'insérer des éléments graphiques qui nécessitent le téléchargement de plug-ins. Vous feriez fuir les réfractaires à ce genre d'installation.

Lire la suite>>>

mercredi 26 mars 2008

Un plan de site efficace

Si votre site contient 5 ou 6 pages, sa navigation est tellement simple que n'importe quel utilisateur arrivera à trouver son chemin dans votre contenu. Par contre, s'il en compte plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines, un menu de navigation montre rapidement ses faiblesses et l'utilisateur risque de se perdre dans les méandres de vos pages.

Une manière efficace de faciliter la vie de vos visiteurs est de leur proposer un plan du site. Un internaute cherchant un élément précis pourra alors faire appel à votre moteur de recherche interne (s'il existe) ou au plan du site. Plus ce plan sera lisible et agréable à l'œil, plus il a de chance d'être lu

Pour certains visiteurs, la visite d'un site passe systématiquement par la page de plan du site, car ils estiment que c'est la manière la plus rapide d'arriver à l'information ou d'évaluer en un seul coup d'œil les domaines couverts par votre site.

Il est donc essentiel de proposer une page de plan de site efficace :

  • Votre plan de site doit diviser le contenu de votre site en grandes sections facilement identifiables. Le contenu doit y être clairement hiérarchisé. N'hésitez pas à jouer sur les couleurs, les polices, les tailles de caractères...
  • Les mots clés et les titres des pages doivent obligatoirement y figurer
  • Quitte à proposer un plan de site, autant lister toutes les pages du site et non quelques morceaux choisis. Un avantage indéniable de cette manière de procéder est que votre plan pourra également servir aux robots des moteurs de recherche qui arriveront facilement à l'ensemble de votre contenu. Il est également envisageable, si votre site est réellement volumineux, de répartir le plan sur plusieurs pages
  • Votre système de navigation doit permettre d'atteindre le plan du site depuis n'importe quelle page, que ce soit depuis le menu "normal", par un lien textuel placé en bas de page ou par un lien graphique disposé de manière visible.
  • Afin de joindre l'utile au très utile, pourquoi ne pas placer ce plan du site sur votre page 404 ? Les visiteurs arrivant sur une page inexistante auront alors immédiatement la vue sur toutes les pages de votre site.

mardi 25 mars 2008

Les captchas les plus ridicules

Le spam, que ce soit dans le courrier ou dans les commentaires / trackbacks des blogs constitue une véritable plaie. Et ce n'est pas un de nos clients qui va dire le contraire : il n'a jamais filtré ses commentaires ni éliminé aucun de ceux-ci, qu'ils soient légitimes ou du spam. Résultat : sa base de données est passée de 416 Ko à 49 Mo... Les 5 derniers Mo ayant été ajoutés en 24 heures...

Pour contrer le spam, il existe plusieurs techniques dont le captcha.

Le problème, c'est que certaines d'entre elles sont ridicules. Madoxav les a répertoriées sur son blog.

jeudi 20 mars 2008

Un blogueur attaqué en justice

Je vous parlais dernièrement du site Lespipoles.com attaqué en justice par Olivier Dahan, le réalisateur du film La Môme, pour avoir utilisé un flux RSS de Gala qui diffusait une rumeur le concernant.

La blogosphère est de nouveau en émoi à la suite d'une nouvelle affaire : un huissier est venu remettre à Eric Dupin de Presse-Citron une assignation en référé au Tribunal de Grande Instance de Paris l'informant de la plainte d'un acteur français à son encontre. Cet acteur, dont Eric Dupin n'a pas cité le nom mais qui est à présent connu : Olivier Martinez, a saisi le Tribunal pour le motif d'atteinte à sa vie privée, suite à la publication d'un lien dans Fuzz renvoyant sur une rumeur publiée dans un blog people.

Les acteurs français tenteraient-il à présent de reproduire dans l'hexagone les dérives du système judiciaire américain ? Toujours est-il que l'affaire est loin d'être anodine : pour ce "grave préjudice" à la suite duquel le plaignant est "particulièrement choqué, blessé (...)" celui-ci demande à l'auteur de Presse-Citron :

  • 30.000 Euros de dommages et intérêts
  • 4.500 Euros en application de l'article 700 du Nouveau Code de Procédure Civile
  • le retrait immédiat de l'article litigieux sous astreinte de 5.000 Euros par jour de retard
  • les frais de justice

A l’inititative d’Otto le Chauffeur de Buzz, les blogs "J’aime pas Olivier Martinez" envahissent la toile. Pour éviter de se retrouver en justice, les auteurs de ces blogs ne parlent pas de la vie privée de l'acteur mais affichent leurs (dé)goûts en matière de cinéma...

vendredi 14 mars 2008

Changer le texte du FeedCount de Feedburner

FeedBurner est un service gratuit de gestion de flux RSS spécialement conçu pour les blogs. Il offre, entre autres possibilités, FeedCount : un système permettant d’afficher le nombre de membres étant abonné à votre flux RSS.

Le code fourni pour afficher ce cadre ressemble à ceci :

<p><a href="http://feeds.feedburner.com/easy-concept"> <img src="http://feeds.feedburner.com/~fc/easy-concept? bg=9AABAF&amp;fg=000000&amp;anim=0" height="26" width="88" style="border:0" alt="" /></a></p>

Pour changer le mot "readers" et obtenir un texte français comme "abonnés", il suffit de coller le texte &label=abonnés immédiatement après le anim=0, ce qui donne alors le code :

<p><a href="http://feeds.feedburner.com/easy-concept"> <img src="http://feeds.feedburner.com/~fc/easy-concept? bg=9AABAF&amp;fg=000000&amp;anim=0&label=abonnés" height="26" width="88" style="border:0" alt="" /></a></p>

jeudi 13 mars 2008

Six35.fr vous informe de l'actualité du Net

Six35.fr, est un magazine on-line participatif, alternatif, gratuit, citoyen, politique… diffusé tous les jeudis à dix-huit heures trente-cinq. "Six minutes et trente cinq secondes", c’est aussi le temps exact imparti à ce journal qui relaye l’information du Web. L’ambition du site est de capter l’attention des internautes sur des sujets d’actualité apparus sur Internet durant la semaine.

Si vous vous sentez l’âme d’un rédacteur, il suffit d’envoyer vos requêtes, vos liens, vos reportages, vos interviews et autres contributions, questions ou critiques à : contact@six35.fr

mardi 4 mars 2008

Condamné à cause du contenu d'un flux RSS

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je DETESTE, lors d'une recherche, tomber sur une page qui n'est constituée que de flux RSS et ne propose pas de véritable contenu. Et ils sont de plus en plus nombreux ces sites, dit "mashup" qui combinent flux RSS, API YouTube et API Flickr, ne proposent pas de contenu propre et s'auto-alimentent presque tout seul.

Leurs propriétaires vont avoir du grain à moudre dans les prochains mois, car selon le site Gérération NT, le fondateur du site français Lespipoles.com vient d'être condamné par le Tribunal de Grande Instance de Nanterre à payer une amende de 1.800 euros à Olivier Dahan, réalisateur du film La Môme, pour avoir inséré sur son site une information provenant d'un flux RSS du site Gala. Celui-ci avait attaqué Gala ainsi que plusieurs sites agrégateurs d'actualités devant les tribunaux pour avoir publié un billet sur une possible relation entre lui-même et Sharon Stone.

Pour motiver sa décision, le magistrat a estimé que la sélection de différents flux RSS autour du même thème "people" constituait en soi un "choix éditorial" qui rend le webmaster responsable de ses publications.

D'autres sites utilisant les mêmes techniques ont dû avoir chaud. Si, dans Google, on fait la recherche "olivier dahan sharon stone gala", le premier résultat mène vers News People... qui affiche une erreur 404 en lieu et place du contenu annoncé dans le résumé...

vendredi 29 février 2008

Icônes 3D pour le Web gratuites

WebAppers propose, sur son site, de télécharger gratuitement une nouveau jeu d'icônes à la sauce 3D.

Il y a 20 icônes conçues particulièrement pour des applications Web (par exemple les diagrammes, profil, recherche, ajouter, supprimer, email, copie, avertissement...). Les icônes sont dessinées dans 3 tailles différentes : 48×48, 32×32, et 24×24 pixels. Toutes sont au format de png avec un fond transparent. Ces icônes sont libres de droit pour des projets personnels ou commerciaux.

Et si vous êtes plus gourmand encore, les point "Related posts" propose d'autres téléchargements.

jeudi 28 février 2008

Faut-il afficher le nombre de ses abonnés RSS ?

Pour pouvoir lire ce blog, et d'autres bien sûr, il est possible de s'abonner gratuitement à son flux RSS en cliquant sur l'icône illustrant ce principe. Une page, faisant appel au serveur de Feedburner s'affiche alors qui vous propose différentes solutions. En parallèle à ce service, Feedburner propose aux blogs qui utilisent ses services d'afficher le nombre d'abonnés au flux, en insérant un petit logo dans un coin du blog :

ou

Afficher le nombre de ses abonnés peut sembler un véritable attrait pour les nouveaux lecteurs lorsque le nombre affiché est important. Ce nombre rassure le nouveau venu à propos de l'importance du "lectorat" et peut également lui permettre d'y voir un gage de qualité.

Par contre, il me semble qu'un blog qui débute ou dont le nombre de lecteurs est (encore ?) faible, devrait éviter d'afficher ce genre de valeur. J'aurais même tendance à rapprocher cette analyse des "compteurs de visite" de certains sites qui affichent fièrement "Vous êtes les 25ème visiteur depuis 2006". L'ancienneté du blog n'est pas prise en compte et déforce inévitablement sa valeur en raison du faible taux d'abonnés. Notre blog, par exemple, glâne un bon nombre de visiteurs. Ces derniers proviennent des moteurs de recherche car le blog apporte une solution à une question qu'ils se posent. Ces visiteurs puisent donc l'information qui les intéresse et s'en vont dès qu'ils l'ont trouvée. Peu d'entre eux ont la (bonne ?) idée de s'abonner en se disant que cette saine lecture leur éviterait d'autres soucis...

C'est la raison pour laquelle nous avons choisi de ne pas l'afficher sur le nôtre, même si son nombre ne cesse de grandir. Nous attendrons qu'il atteigne plusieurs centaines afin de garder un aspect attractif au blog.

lundi 4 février 2008

Microsoft veut racheter Yahoo!

Vendredi, le Géant Microsoft à offert 44,6 milliards de dollars pour racheter Yahoo!

Le but de cette opération est de faire main basse sur le numéro 2 mondial en matière de publicité afin de tenter de rivaliser avec le leader Google. Cela place l'action de Yahoo! à 31 dollars, un prix 62% supérieur à son cours lors de la clôture de bourse de jeudi. Il n'en a pas fallu plus pour voir grimper cette action jusqu'à 28,38 dollars et descendre celle de Google. Cette proposition d'achat se ferait moitié en cash, moitiés en actions.

Un "mariage" entre Microsoft et Yahoo! permettrait d'instaurer une vraie rivalité entre les ténors au niveau de la publicité. Il offrirait aussi la possibilité à Microsoft de se diversifier face à l'émergence des logiciels gratuits téléchargeables depuis Internet. Par contre, personne ne sait si Microsoft garderait le moteur de recherche au risque de le voir concurrencer MSN Search

jeudi 31 janvier 2008

Justifier pour le Web ?

Lorsque vous rédigez pour le Web, vous disposez de plusieurs possibilités d'alignement de texte

à gauche, avec les espaces vides laissés à la marge de droite

au centre avec des espaces équivalents à gauche et à droite du texte

à droite avec les espaces blancs laissés à gauche du texte

Les textes alignés à droite ou centrés diminuent la lisibilité et fatigue la lecture surtout pour des textes longs.

Cela se complique un peu lorsque le client souhaite que son texte soit justifié, tel qu'il l'est dans les billets de ce blog. Cela signifie donc que les espaces sont répartis entre les lettres et entre les mots de manières à ne laisser aucun espace blanc ni à la marge droite, ni à la marge gauche. De cette manière, la longueur de chaque ligne, exceptée la dernière, est toujours identique au sein d'un même paragraphe. Il n'est plus à prouver qu'un texte aligné à gauche est plus lisible car les fins de lignes servent de repère visuel alors que du point de vue esthétique, un texte justifié est plus agréable à regarder car il donne une impression de plus grande régularité.

Alors, faut-il céder à l'appel de la justification ? Si cette disposition se "justifie" dans des zones de textes relativement grandes, il n'en va pas de même si la zone dans laquelle on souhaite justifier le texte est trop petite. En effet, dans ce cas, nous nous trouvons limités par le HTML lui-même qui est incapable, à l'inverse de Word, de gérer les césures ou d'adapter les espaces entre les lettres. A cause de cela, certaines lignes sont émaillés de grands trous disgracieux. Pour vous en convaincre, voici le même texte avec les 4 dispositions :

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscielit. Utremequod, possit. Et cursicinopem se quidem si iudicem iudi care stu dium si, si.. Tot si por ro etiam.

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscielit. Utremequod, possit. Et cursicinopem se quidem si iudicem iudi care stu dium si, si.. Tot si por ro etiam.

     

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscielit. Utremequod, possit. Et cursicinopem se quidem si iudicem iudi care stu dium si, si.. Tot si por ro etiam.

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscielit. Utremequod, possit. Et cursicinopem se quidem si iudicem iudi care stu dium si, si.. Tot si por ro etiam.

J'aurais tendance à dire, mais cela reste une question de goût, que le texte justifié peut s'accepter s'il est inséré dans des zones de textes suffisamment longues (environ 500 pixels). Dans un autre cas, l'alignement à gauche reste un choix "incontournable", a fortiori si la taille de la zone d'affichage peut changer.

mardi 22 janvier 2008

Classement des blogs par Wikio

Wikio est un moteur de recherche d'actualité. Il trouve cette actualité dans les sites de presse et dans les blogs. Une particularité de Wikio est de permettre aux internautes de voter pour les articles qu'ils ont appréciés.

Utilisant cette vaste source d'information, ils peuvent dès lors utiliser leurs données afin d'établir, chaque mois, un état de la blogosphère.

La position d'un blog dans le classement Wikio dépend du nombre et de la valeur des liens qui pointent vers lui. Ces liens sont dynamiques, c'est-à-dire qu’ils s’agit de rétroliens (backlinks) ou de liens postés à l’intérieur des articles.

Les blogolistes (blogrolls) ne sont pas prises en compte et la période de validité des liens se limite aux 120 derniers jours, ceci afin d’être le plus représentatif possible de l’influence actuelle des blogs sachant que le Top des blogs est mis à jour tous les premiers du mois.

De plus, la valeur de chaque lien dépend du classement du blog qui le poste. Ainsi, dans notre algorithme, la valeur d'un lien posté sur un blog du haut du classement est plus importante que celle d'un lien posté sur un blog de moindre autorité.

Enfin, le Top des Blogs propose également des classements thématiques : High-tech, Gastronomie, Littérature, Politique, Sport... De nouveaux classements voient le jour régulièrement.

Voici le top 10 d'après Wikio :

  1. TechCrunch
  2. Presse-citron
  3. FredCavazza
  4. Kelblog
  5. Mashable
  6. Loïc le Meur
  7. Versac
  8. Transnets
  9. Embruns

Arrêt Sur Images

mardi 15 janvier 2008

Charleroi n'a plus de site Web

Le nom de domaine et l'hébergement de son site sont deux éléments qui doivent obligatoirement être renouvelés (le plus habituellement de manière annuelle). La ville de Charleroi en a fait la triste découverte...

En effet, les visiteur du site de la Ville de Charleroi qui ont voulu accéder au site ont pu lire, en lieu et place du site habituel, la copie d'un courrier envoyé le 21 novembre 2007 par le collège communal à la firme Horus qui avait en charge son hébergement :

Conformément à la jurisprudence relative aux marchés publics concernant les contrats et prévoyant une révision de ces derniers, le Collège Communal a pris la décision de résilier le contrat auprès de votre société au 31/12/2007. La matière relative à celui-ci fera l'objet d'un nouvel appel d'offres très prochainement afin que celui-ci prenne cours à partir de janvier 2008

Conformément à la loi, certains contrats arrivaient à échéance et devaient à faire l'objet d'un nouvel appel d'offres. Erreur ou incapacité ? Le nécessaire n'a pas été fait et le site de la Ville s'est trouvé sans hébergement. Suite a une réaction de la Ville qui trouve honteux d'afficher un courrier privé sur le site de la Ville, cette lettre a été supprimée du serveur pour être remplacée par le texte suivant :

Suite à la demande de la Ville de Charleroi, cet hébergement a été coupé. Cette situation est indépendante de notre volonté. HORUS sprl (http://www.horus.be)

vendredi 11 janvier 2008

Statistiques du nom de domaine .be

Le site de la Direction générale Statistique et Information économique belge a publié son rapport à propos de l'enregistrement des noms de domaine en .be pour l'année 2007.

Il ressort de ces résultats que le nombre de nouveaux domaines est de 193.389, soit 49% de moins qu'en 2006. Ces réservations portent le nombre de domaines enregistrés à 736.498, soit une diminution de 7% par rapport à l'an passé.

D'après DNS, voici l'évolution mensuelle de ces réservations :

Periode Total Nouveaux Hosts*
jan 2007 641645 17808 432121
feb 2007 642935 15892 367931
mar 2007 654330 16830 424655
avr 2007 662473 14444 426589
mai 2007 672838 15550 426051
jun 2007 682646 15092 421728
jul 2007 694212 16364 423351
aug 2007 702695 14314 417276
sep 2007 713323 15874 411292
oct 2007 723593 17846 422624
nov 2007 732126 18504 423823
dec 2007 736498 15130 424346

Par "Host", on entend les ordinateurs connectés en permanence à Internet, aussi bien les serveurs (Web, Ftp, Mail) que les postes de travail.

lundi 17 décembre 2007

Notre blog dans Ciné Télé Revue

Après Télépro, le journal Métro et Le Soir, c'est au tour de Ciné Télé Revue de nous faire l'honneur de ses colonnes à propos de notre blog.

Voici le texte de l'article :

Internet simple pour tous ? Voici un blog qui vous propose chaque jour un nouveau truc ou une nouvelle astuce pour décoder la Toile.

Et sa version papier :

mercredi 12 décembre 2007

La fracture digitale se résorbe

SPF a publié son rapport statistique sur les technologies de l’information et de la communication pour l'année. 2007. Cette publication présente les principaux résultats de l’enquête sur les TIC menée auprès des ménages et des individus par la Direction générale Statistique et Information économique en 2005, 2006 et 2007. Il est surtout question de la méthodologie et des résultats de l’année 2007, bien que plusieurs tableaux comportent des comparaisons avec les années précédentes.

Voici les principales tendances qui s'en dégagent sur base d’un échantillon représentatif auprès de plus de 10 000 Belges :

  • 67% des ménages belges possèdent un ou plusieurs PC;
  • 60% des ménages belges ont une connexion Internet contre 50% en 2005;
  • En 2007, ce sont surtout les familles monoparentales qui se sont équipées d’un PC et d’une connexion Internet
  • La banque en ligne gagne en popularité passant de 46% à 52% ’utilisateurs;
  • Les principaux biens et services commandés sur Internet sont les voyages ou les séjours de vacance ainsi que les tickets d’événements;
  • Les utilisateurs les plus avancés de l’ordinateur et de l’Internet résident en premier lieu dans la Région de Bruxelles-Capitale, puis en Wallonie et enfin en Flandre;
  • Les compétences en TIC sont principalement acquises par autoapprentissage et avec l’aide d’autres personnes.

jeudi 6 décembre 2007

Bonne fête de Saint-Nicolas

6 décembre. Dans tous les esprits belges, cette date est indiscutablement liée à la Saint-Nicolas. Tous les belges et les français du Nord auront également en tête un air commençant par "Ô grand Saint Nicolas, patron des écoliers..."

Je souhaite donc une très bonne fête à tous les écoliers, étudiants et enseignants.

Mais ce n'est pas tout. Car peu de monde le sait, mais Saint Nicolas est un saint très populaire. Outre les métiers de l'éducation, il est également le patron des marins, des vitriers, des bouchers, des jeunes filles à marier, des voyageurs, de la Lorraine et de la Russie. Sans oublier les Nicoals et ses déclinaisons (Claes, Claus, Colas, Cole, Colin, Klaus, Nicaulos, Nicholas, Nick, Nickie, Nicklaus, Nicky, Niclaus, Nicol, Nicolao, Nicolaz, Nicolaï, Nicole, Nicolet, Nicolin, Nicolino, Nicoljs, Nicolo, Nicou, Nik, Nikki, Nikky, Niklas, Niklaus, Niklos, Nikolaus, Nikolaz, Nikolaï, Nikoljs, Nils). Bonne fête également à tous ceux qui en font partie !

Qui était Saint- Nicolas ? Un évêque, de la ville de Myre en Anatolie, Asie Mineure, devenue aujourd'hui la Turquie. Ce saint serait né en l'an 270 et mort en 345. Saint Nicolas est à l'origine de la légende du Père Noël et change de nom selon les endroits du globe, pour devenir, par exemple, Santa Claus dans les pays anglo-saxons.

Pour en savoir plus, j'invite les enfants à visiter ce site qui lui est consacré.

jeudi 29 novembre 2007

Petit guide à l’usage des hôteliers-restaurateurs et de leurs webmestres

Depuis que nous avons développé un module, nommé "Easy Booking", permettant aux hôteliers de gérer complètement la réservation en ligne de chambres d'hôtel pour le First Euroflat Hôtel, nous restons attentifs à tout ce qui concerne ce secteur du marché pour des raisons économiques évidentes...

C'est avec grand plaisir que nous avons appris que le CRI (Conseil, Recherche, Innovation), le département du Greta du Velay spécialisé en ingénierie de formation venait d'éditer “Le Petit guide à l’usage des hôteliers-restaurateurs et de leurs webmestres” au format PDF. Sa diffusion est gratuite, selon les termes de la licence Creative Commons (By-Nc-Sa).

Son objectif est de "sensibiliser les acteurs du tourisme à l’accessibilité de leurs sites Web, ainsi que les webmasters qui travaillent pour eux. Car si la prise en compte de l’accessibilité physique des hôtels-restaurants devient peu à peu une réalité, les sites Web restent largement peu soucieux de l’accessibilité technique et de la diffusion d’informations adaptées aux quatre principaux handicaps et aux séniors. Les hôteliers-restaurateurs auraient pourtant beaucoup à gagner à accorder un minimum d’attention à des clients qui profitent de plus en plus de leur temps pour voyager."

Voici, très sommairement, quels en sont les titres principaux :

  • Introduction
  • Recommandations
  1. Recommandations générales pour tous les publics et handicaps
  2. Recommandations pour les handicaps visuels
  3. Recommandations pour les handicaps moteur
  4. Recommandations pour les handicaps auditifs
  5. Recommandations pour les handicaps cognitifs
  • Tableaux récapitulatifs
  • Références
  • Contributions et remerciements