Pas content Steve Jobs. En effet, Apple a déclaré poursuivre HTC qu'il accuse d'avoir violé une vingtaine de brevets liés à l'interface utilisateur, à l'architecture sous-jacente et au matériel de l'iPhone.

"Nous pouvons nous asseoir et regarder les concurrents voler nos inventions brevetées, ou nous pouvons faire quelque chose. Nous avons décidé de faire quelque chose ", a déclaré Steve Jobs, CEO d'Apple. "Nous pensons que la concurrence est saine, mais les concurrents devront créer leur propre technologie originale, pas voler la nôtre".