Creation site InternetInternet simple pour tous

Internet facile pour tous !

Fil RSS

Visitez notre site

mercredi 24 mars 2010

Le trafic de Google Chine redirigé vers Google Honk Kong

Google a annoncé hier qu’il redirigerait les internautes venant sur le moteur de recherche en Chine (Google.cn) vers Google Hong Kong (google.com.hk) tout en gardant sur le continent ses opérations commerciales, de recherche et développement.

Cette action, dont l'ultimatum remonte au 12 janvier, est lié au fait que le gouvernement chinois continue à censurer les résultats de Google. Cette décision signifie que Google accepte de perdre les revenus que lui permettaient la grandeur du marché chinois.

Il reste que cette redirection est purement symbolique car je doute que la Chine ne décide pas de bloquer le trafic de la version hongkongaise.

mardi 2 février 2010

L'e-commerce en pleine croissance

La crise frappe durement le secteur de la vente traditionnelle... Cela ne fait aucun doute. Par contre, nombreux sont les commerçants qui souhaitent se lancer dans la création d'un site de vente en ligne : quelques 80 boutiques sur Internet voient ainsi le jour mensuellement en Belgique ! Les raisons de ce choix stratégique sont multiples :

  • Les propriétaires d'un site Internet de présentation n'ont qu'à ajouter l'option de vente à leur site statique.
  • Le marché potentiel est gigantesque
  • Il est devenu impérieux d'être présent sur Internet si on veut éviter de souffrir d'avantage de la concurrence.
  • Les concurrents ne sont pas arrêtés par la frontière. Si un belge ne prend pas son créneau de vente, un Français ou un Luxembourgeois s'en chargera sans difficulté. Et ce, d'autant plus que les extensions en .be ne sont pas conditionnées à une présence physique sur le territoire.
  • Le confort pour le client est indéniable : pas besoin de se déplacer, de se parquer, pas de pluie ni de neige, pas de file aux caisses ou aux cabines d'essayage...
  • Les prix pour le client sont souvent plus intéressants que dans les commerces traditionnels
  • Le chiffre d'affaire des commerçants belges en ligne a augmenté de 20% en 2009, même si le montant moyen de la transaction a baissé de 10 %, ce qui tend à prouver que les clients ont pleinement confiance dans les moyens de paiement proposés.
  • Le risque financier d'une telle entreprise sur Internet est minime par rapport au chiffre d'affaires
  • Les entreprises wallonnes peuvent bénéficier d’une prise en charge de 50% par le biais d’une aide de la Région Wallonne.

Alors... Contactez-nous ! Nous pourrons construire ensemble votre catalogue et proposer la vente en ligne grâce à Ogone dont nous sommes partenaire certifié

vendredi 29 janvier 2010

Easy-Concept est partenaire certifié Ogone

Si vous souhaitez créer un site Internet qui propose la vente en ligne, il faudra inévitablement faire appel à un système de paiement en ligne. Après avoir fait le tour de plusieurs systèmes, nous avons décidé de travailler avec Ogone.

Après plusieurs intégrations, nous sommes devenus partenaire certifié Ogone. Cette certification garantit que nous avons suivi avec succès une formation organisée par Ogone et prouvé, par le biais de plusieurs projets, notre capacité à intégrer les solutions de paiement Ogone.

Voici quelques explication à propos des services couverts par Ogone :

Ogone e-Commerce est une solution de paiement conçue pour le commerce électronique. Dès que le client a exprimé sa volonté de procéder au paiement, le site e-commerce du marchand le redirige vers le site Ogone. Ogone e-Commerce recueille les informations nécessaires et traite la demande de paiement. Après vérification du paiement, Ogone notifie le site e-commerce du marchand et redirige le client vers celui-ci. Ce processus peut être transparent pour le client. Le marchand peut ensuite se connecter au site Ogone pour administrer ses paiements.

Ogone met également à la disposition des marchands une interface complète et conviviale permettant de gérer les transactions et mettre à jour les paramètres du compte.

Moyens de paiement disponibles

Pour pouvoir utiliser Ogone e-Commerce, vous devez disposer d'un contrat avec une banque pour les moyens de paiement de votre choix.

Dès que vous aurez créé votre compte test Ogone, vous disposerez d'un tutoriel ainsi que de toute l'information technique nécessaire afin de configurer et d'utiliser Ogone e-Commerce.

lundi 28 septembre 2009

Ouvrir une boutique sur Internet

Les chiffres des dernières analyses le montrent de façon indubitable : les commerces en ligne ont le vent en poupe en ces périodes de crise. L'occasion, sans doute, de rappeler ce qui permet de proposer un site de vente par Internet qui soit attrayant et convivial.

Faire appel à un professionnel

La construction d'un site Internet, et à fortiori s'il propose de la vente, n'est pas affaire d'amateurs. Il est dès lors déconseillé de choisir une plateforme à la va-vite et de confier la création du site à un bricoleur. Avant toute chose, notez scrupuleusement vos attentes et détaillez-les de la manière la plus complète possible. Ce document pourra servir de base de discussion lorsque vous contacterez les agences Web pour leur demander d'établir un devis. Pour vous aider, sachez que l'Agence Wallonne des Télécommunications propose sur son site une liste impressionnante de fiches d'aide. On y trouve, par exemple, une description des éléments principaux à prendre en compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de l'information et de la communication).

Choisir un graphisme adapté

Lors du choix de votre société, assurez-vous qu'elle dispose d'un(e) graphiste capable de proposer un look surprenant qui respectera les us et coutumes du Web. En effet, C'est la qualité de votre environnement graphique qui conditionnera le comportement de tout nouveau-venu sur votre site : une étude a démontré que les internautes jugent un site Web en 50 millisecondes. Ce graphisme doit également tenir compte des règles de base de l'ergonomie :

  • La totalité de votre contenu doit être accessible de partout sur le site. Proposez des menus et sous-menus les plus clairs et les plus complets possible.
  • Utilisez un code de couleur adapté à votre contenu. Chaque couleur est inconsciemment associée à des émotions ou des sensations particulières.
  • Évitez les cliparts (petits dessins), gratuits certes, mais donnant un aspect très peu professionnel à un contenu.
  • Un site en Flash sera sans doute très joli et très vivant, mais l'indexation de son contenu dans les moteurs de recherche sera problématique et les visteurs ne pourront jamais mettre une page particulière dans leurs favoris.

Travailler son contenu textuel

Comme je l'ai dit plus haut, le graphisme est important, principalement lors du premier contact avec le site. Cependant, si vous souhaitez c'est la qualité de votre contenu et la facilité de navigation au sein de ce contenu qui pousseront vos visiteurs à revenir sur votre site. Le point à bien assimiler à ce stade est qu’on ne rédige pas une page qui sera lue en ligne de la même façon qu’un document papier. Autant connaître donc les grandes pistes qui vous permettront de rédiger efficacement pour le Web:

Aider ses visiteurs à trouver l'information

L'ergonomie du site est essentielle. c'est elle qui fera que vos visiteurs ne se sentiront pas perdus... Quelques principes de base suffisent déjà à mettre le visiteur en confiance :

  • Proposez un plan du site complet. Pourquoi ne pas en faire la page 404 ?
  • Evitez les pop-ups qui, en plus de m'agacer profondément, ont le sérieux désavantage d'être bloquées par les dernières versions des navigateurs.
  • Proposez un chemin de progression qui permettra de voir, en un coup d'œil, l'endroit où on se situe sur le site
  • Si votre site est volumineux, mettez un moteur de recherche interne à disposition de vos visiteurs

Convaincre les clients de passer commande

Qu'est-ce qui fait que vous aimez entrer dans certains magasins alors que d'autres vous rebutent au plus haut point ? Quelques détails qui vous viennent à l'esprit au moment où vous franchissez le seuil : le sourire de la vendeuse lorsque vous entrez, l'aménagement du magasin, la clarté de l'affichage, le temps d'attente aux caisses...

Pourquoi en serait-il autrement pour la vente en ligne ? Adoptez donc quelques principe de base qui assureront votre succès :

  • Mettez vos produits en évidence que le visiteur les trouve du premier coup d'œil
  • Proposez un descriptif complet de vos articles. Complétez cette description d'une photo
  • Affichez vos prix de la manière la plus claire possible. Prix de l'article, des frais de livraison...
  • Sécurisez l'étape de paiement en ligne
  • Communiquez divers moyens de vous joindre : mail, formulaire, adresse postale, téléphone, fax...
  • Prévoyez une page qui informe le client du statut de sa commande ; échouée, en attente de paiement ou bien définitivement validée.

jeudi 14 mai 2009

Mise en ligne du nouveau site de Zone4Men

Zone4men est une boutique en ligne spécialisée dans les produits cosmétiques pour hommes : solutions calvitie, cheveux, visage, rasage et rasage traditionnel, soins du corps, parfum, plaisir et détente, lingerie et maillots de bain, coffrets et packs promo

En 2006, nous avions réalisé leur premier site. Trois ans plus tard, le nouveau site est mis en ligne avec un nouveau graphisme, un système de cms et de newsletter.

Le système installé est une application complète proposant la gestion automatisée d’un catalogue produit qui propose les fonctionnalités suivantes :

  • Gestion des commandes
    • Visualisation des commandes en fonction des utilisateurs
    • Statistiques et rapports de commandes
    • Création de commandes depuis la partie administration du site.
    • Gestion du statut des commandes (en cours, en préparation,… paramétrable) avec envoi automatisé (ou non au choix) d’une notification au client.
  • Gestion du catalogue
    • Ajout, suppression, modification de catégories (sans limite technique dans le nombre)
    • Possibilité de définir un nom, une description, une image, une position,… pour chaque catégories, sous-catégories,…
    • Gestion des produits avec possibilité de définir un nom, une description avec possibilité de mise en forme (gras, souligné,…), plusieurs catégories, des images,…
    • Gestion de caractéristiques produites (champs illimités supplémentaires par produits. Ex : conditionnement, origine,…)
    • Gestion des options de produits (liste de couleurs, tailles,…).
    • Possibilité de gérer des remises par utilisateur, catégorie, produit, ou encore de façon globale. (+ date de validité, valeur en euros ou en %)
    • Possibilité de gérer des coupons de la même manière grâce à la création d’un code (NOEL2009, ETE2009) par vos soins (+ date de validité, valeur en euros ou en %)
    • Possibilité de gérer des produits associés.
    • Possibilité de gérer les paiements Ogone
    • Envoi de facture automatique au client.
    • Possibilité de gérer plusieurs devises.
  • Gestion des utilisateurs
    • Ajout, suppression, modification ou encore activation d’un compte client.
    • Champs de profil paramétrable
  • Gestion des taxes et livraisons
    • Possibilité de gérer plusieurs taux de tva
    • Possibilité de différentes forme de livraisons (Ex : poste (3 jours), UPS(2 jours),…), Ce module n’est pas relié à un système de tracking en ligne via UPS ou autre.
    • Possibilité de gérer le prix des livraisons en fonction du prix, de la destination,…
  • Module chèque cadeau
    • Le module permet d’acheter des cadeaux à prix déjà fixé ou au prix que l’on souhaite mettre et de, soit l’envoyer par mail à l’heureux bénéficiaire, soit de l’imprimer pour lui donner en main propre ou l’envoyer par la poste.
  • Home page catalogue
    • La page d’accueil peut être gérée en totalité via le système… Il est donc possible de disposer x vignettes avec des liens vers les produits par exemple.
  • Adaptation
    • Liste déroulante des marques pour un accès rapide au catalogue sur toutes les pages du catalogue.

jeudi 30 avril 2009

Payer cash sur Internet

De nombreux clients potentiels de vente en ligne rechignent à laisser leurs données de cartes de crédit sur Internet.

La paysafecard est un nouveau moyen de paiement en ligne qui est aussi simple d'utilisation que l'argent liquide. Nous ne devez posséder ni compte, ni carte de crédit : la paysafecard est une carte prépayée grâce à laquelle vous pouvez payer sur Internet.

Vous avez le choix entre différentes paysafecards d’une valeur de 10, 25, 50 ou 100 euros. Ces montants relativement faibles limitent le risque de pertes financières si vous veniez à la perdre.

Sur votre paysafecard, vous trouverez un code PIN à 16 caractères. Vous donnez ce code à la boutique virtuelle (site Internet de vente en ligne) dans laquelle vous voulez acheter ou jouer. Et c’est tout, le paiement est effectué sans avoir à communiquer la moindre donnée personnelle ou coordonnée bancaire. En fonction du point de vente, la paysafecard vous est délivrée soit sous forme de carte publicitaire, soit sous forme de récépissé électronique. La forme de votre paysafecard n'a aucune influence sur son fonctionnement. Vous pouvez également choisir d'utiliser votre paysafecard pour payer en devises étrangères.

Comment payer avec la paysafecard ?

  1. Entrez simplement le code PIN à 16 caractères dans la fenêtre de paiement. Pour les sommes plus importantes, vous pouvez sans aucun problème combiner jusqu'à dix paysafecards en indiquant plusieurs codes PIN.
  2. Cliquez ensuite sur "Paiement", validez avec "OK" et le paiement est effectué.

mardi 14 avril 2009

Se lancer dans les achats en ligne

La vente en ligne est un secteur qui, en ces périodes un peu plus difficiles, a le vent en poupe. Les avantages de ce type de commerce sont indéniables pour le marchand :

  • Il économise certaines charges comme le loyer et les frais de fonctionnement traditionnels d'un vrai magasin
  • la zone de chalandise est étendue au niveau international
  • La population actuelle des internautes est jeune et a un bon pouvoir d'achat
  • Le marché est en croissance constante
  • Les systèmes de paiement sont bien sécurisés

L'acheteur, lui aussi, en tire des bénéfices appréciables :

  • Le magasin en ligne est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • Les ventes en lignes proposent de nombreux type d'articles, dont certains sont difficilement accessibles dans le commerce traditionnel
  • On n'est pas harcelé par des vendeurs
  • Un magasin bien conçu proposera des fiches bien détaillées de tous les produits proposés à la vente
  • Les coûts de gestions étant réduits, les produits sont vendus à des prix intéressants
  • Les produits accessibles depuis le catalogue sont en stock

Pourtant, certains clients ne se sont pas encore lancé dans l'aventure, souvent à cause d'un manque de connaissances sur le sujet.

A l'initiative du SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Infoshopping, un site didactique a été mis en ligne. Ce site a pour objectif de vous faire découvrir de manière ludique et conviviale les règles applicables au commerce électronique en Belgique. En tant que consommateur, ce site illustrera toutes les étapes de l'achat en ligne ainsi que vos droits et obligations à chacune d'elle.

Pour cela, plusieurs portes d'entrées sont proposées :

Se lancer dans les achats en ligne

La vente en ligne est un secteur qui, en ces périodes un peu plus difficiles, a le vent en poupe. Les avantages de ce type de commerce sont indéniables pour le marchand :

  • Il économise certaines charges comme le loyer et les frais de fonctionnement traditionnels d'un vrai magasin
  • la zone de chalandise est étendue au niveau international
  • La population actuelle des internautes est jeune et a un bon pouvoir d'achat
  • Le marché est en croissance constante
  • Les systèmes de paiement sont bien sécurisés

L'acheteur, lui aussi, en tire des bénéfices appréciables :

  • Le magasin en ligne est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • Les ventes en lignes proposent de nombreux type d'articles, dont certains sont difficilement accessibles dans le commerce traditionnel
  • On n'est pas harcelé par des vendeurs
  • Un magasin bien conçu proposera des fiches bien détaillées de tous les produits proposés à la vente
  • Les coûts de gestions étant réduits, les produits sont vendus à des prix intéressants
  • Les produits accessibles depuis le catalogue sont en stock

Pourtant, certains clients ne se sont pas encore lancé dans l'aventure, souvent à cause d'un manque de connaissances sur le sujet.

A l'initiative du SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Infoshopping, un site didactique a été mis en ligne. Ce site a pour objectif de vous faire découvrir de manière ludique et conviviale les règles applicables au commerce électronique en Belgique. En tant que consommateur, ce site illustrera toutes les étapes de l'achat en ligne ainsi que vos droits et obligations à chacune d'elle.

Pour cela, plusieurs portes d'entrées sont proposées :

mercredi 28 janvier 2009

Economie wallonne et Internet

Ce matin, dans le journal de BelRTL de 08.00, le journaliste citait une enquête de l'AWT, l'Agence Wallonne des Télécommunications, indiquant que les PME wallonnes ne seraient pas assez intéressées par le Net. Seules 61 % des entreprises seraient présentes sur le Web. Et plus l'entreprise serait de petite taille, plus ce chiffre diminuerait pour arriver à 52 % lorsque la taille de la PME ne dépasse pas 10 personnes.

Cette situation est encore renforcée par le désintérêt que manifestent ces mêmes sociétés pour la vente sur Internet. Depuis 2004, seules 10 % des sociétés se sentent concernées par ce type de commerce. Pourtant, il y a un intérêt à vendre sur Internet car les consommateurs sont de plus en plus enclins à utiliser ce type de service. Ogone, la plateforme de paiement sécurisé la plus connue, et dont nous sommes d'ailleurs partenaire, a annoncé qu'en 2008, le montant des transactions qu'elle a opéré se monte à 590.000.000 d'euros (28 % de plus qu'en 2007).

mardi 20 janvier 2009

Un panier d'achats efficace

Si vous possédez un site proposant de la vente en ligne, vous êtes sûrement confronté à l'abandon de commande. Un sondage Paypal/Comscore d’avril 2008 en a dévoilé les raisons principales :

  1. Frais d'expédition trop chers : 43%
  2. Frais plus élevés qu'attendu : 36%
  3. Comparaison avec des sites concurrents : 27%
  4. Aucun moyen de contacter le support client : 16%
  5. Oubli du login / mot de passe : 14%.

Il est donc essentiel de proposer un panier d'achat ergonomique et très simple d'emploi. Puisque le panier d'achat a pour fonction de présenter la liste des produits en commande, il serait logique d'y trouver :

  • Le nom de chaque article
  • une photo
  • un lien vers la fiche descriptive complète du produit
  • le total

Au niveau ergonique, cette page doit également être la plus dépouillée possible et contenir des éléments engendrant la confiance :

  • absence de bannière publicitaire
  • possibilité de changer le nombre de produits (voire de mettre la quantité à 0) et, selon le produit, leur couleur, leur taille...
  • possibilité de modifier le panier d'achat sans devoir tout reprendre à zéror
  • affichage très clair des frais de port, sans frais complémentaires cachés (assurance, garanties diverses…),
  • affichage de tous les moyens de contact
  • proposer systématiquement un lien permettant de récupérer son mot de passe
  • afficher des mentions rassurantes du genre "satisfait ou remboursé", les procédures d'échange, des informations sur le paiement sécurisé
  • être transparent sur la disponibilité des articles si votre site propose des produits n'étant pas stock

lundi 14 avril 2008

Des mosaïques sur toile au départ de vos photos

Tous ceux qui ont vu les publicités pour RTL TVI ont déjà remrqué la manière dont ces dernières étaient faites : des mosaïques de photos utilisée à petite échelle pour en disposées selon les gammes de couleurs pour en générer une plus grande.

Je vous avais déjà parlé de Image Mosaic Generator, un site proposant de générer les vôtres. En voici un autre : Pixunic

Moyennant paiement, vous pourrez réaliser vous-même votre tableau à partir de vos propres photos personnelles ou à partir des galeries du site, le tout sur toile, plexiglas ou aluminium...

mardi 12 février 2008

Récupérer des fichiers effacés

Il nous est tous arrivé, la rage au ventre, de nous rendre compte qu'on avait validé l'effacement d'un fichier et d'avoir vidé la corbeille alors qu'il ne fallait pas le faire. Plus possible, dès lors, de le récupérer ? Pas forcément.

Undelete+, un outil gratuit, permet de récupérer les données effacées par erreur de votre disque dur. Un moteur de recehrcher vous permettra même de faire le tri dans tous les fichiers récupérables.

Aucun installation n'est nécessaire, vous pourrez donc aussi le copier sur une clé USB afin de devenir le "récupérateur" de vos amis...

jeudi 25 octobre 2007

Paiement électronique avec Zaypay

Payer en ligne semble de plus en plus rentrer dans les mœurs. Reste que sortir sa carte de crédit pour payer de petites sommes semble parfois un peu lourd comme opération. C'est dans ce but qu'on été créé des système de paiement réservé aux petites sommes comme Internet Plus, les cartes pré-payées, les paiements par téléphone et le célébrissime PayPal

L'Echo annonce que l'entreprise néerlandaise Mollie lancera à la mi-novembre Zaypay, un service international de paiement spécialement conçu pour les paiements de petites sommes. Ce site sera lancé dans 18 pays, dont la Belgique.

Je ne manquerai pas d'en reparler dès que le site sera accessible et le service activé.

jeudi 26 avril 2007

eBay, repaire de fraudeurs ?

On ne présente plus eBay, site de vente en ligne où vous pouvez mettre le contenu de votre grenier aux enchères. Ce site est accessible depuis de nombreux pays, dont la France ou la Belgique francophone. La simplicité de gestion du site pousse de plus en plus de vendeur d'en faire une véritable profession qui leur permet de vivre confortablement en toute légalité

Toute légalité ? Ce n'est pas si sûr. En effet, je ne dois pas expliquer à mes collègues indépendants le nombre de documents que nous devons remplir pour nous acquitter de nos dettes envers la TVA et les impôts... Et il a été démontré que de nombreux vendeurs utilisaient les services de ce site, sans reverser leur cote-part aux impôts et à la TVA. Autrement dit, aux yeux de la loi, ils apparaissent comme de vulgaires fraudeurs.

Cet état de fait est loin de plaire aux ministres des finances. Le fisc a donc reçu mission de s'intéresser de plus près aux gros vendeurs, aidé en cela par les sites de vente en ligne... Affaire à suivre donc

mardi 14 novembre 2006

E-Commerce : 4 secondes pour convaincre

Une enquête de Akamai pour le compte de JupiterResearch vient de mettre en avant que les visiteurs des sites de e-commerce accordent 4 secondes au site qu'ils visitent avant de zapper si ce dernier ne leur convient pas.

Principal motif de mécontentement mis en exergue par le rapport : le coût d'envoi des produits, immédiatement suivi par le prix des produits proposés.

1.058 clients en ligne ont été examinés pendant le premier semestre de 2006 pour arriver aux conclusions suivantes :

  • Les conséquences pour un détaillant en ligne dont le site est rejeté est une perception négative de sa marque et une perte importante au niveau des ventes.
  • Les clients insatisfaits en parlent à leurs amis et à leur famille, augmentant ainsi l'image négative
  • La fidélité du client en ligne est liée au chargement rapide de la page, particulièrement pour des clients dépensant beaucoup d'argent.
  • 33% des clients peu habitués au Web quittent les sites marchands sans avoir passé commande

Pour en savoir plus sur cette enquête, vous pouvez visiter cette page de Akamai qui lui est consacrée.

vendredi 6 octobre 2006

Paiement avec Internet Plus

Lorsqu'un client effectue une commande, le prix du produit est porté en compte, grâce à l'usage du système développé par Internet Plus sur la facture que le FAI (fournisseur d'accès Internet) lui envoie chaque mois. Elle présente l'avantage indéniable de mettre le client en confiance puisque, à priori, il fait confiance à son fournisseur d'accès.

Son principal inconvénient est qu'elle est limitée aux FAI qui autorisent ce système : Alice, AOL, Cegetel, Club Internet, Orange

A l'issue de ces 5 billets sur le paiement en ligne, une conclusion générale peut être tirée : le client doit éprouver un véritable sentiment de sécurité si vous souhaitez qu'il ouvre son portefeuille. Il faut donc mettre tout en oeuvre pour qu'il soit en confiance :

  • Une adresse postale claire et accessible depuis n'importe quelle page du site
  • Des numéros de téléphone et de fax
  • Un service de vente capable de gérer les appels des clients
  • Des conditions de vente limpides précisant la clause de protection de la vie privée, la politique de remboursement, les conditions de livraison et de transport
  • Un service après-vente pour le renvoi des produits

jeudi 5 octobre 2006

Le paiement avec PayPal

Mis au point par le site de vente aux enchères Ebay, ce mode de paiement est lui aussi de plus en plus populaire, même s'il nécessite, lors du premier emploi, la possession d'une carte bancaire. PayPal utilise les adresses email pour identifier l'expéditeur et le destinataire d'un paiement, et passe par le réseau international des cartes bancaires pour effectuer le paiement. En effet, à sa première connection sur le site de PayPal, le client doit communiquer ses paramètres.

Les éléments suivants sont indiqués :

  1. le bénéficiaire du paiement,
  2. la référence du paiement,
  3. la devise du paiement,
  4. le montant du paiement

Le client aboutira sur une page de paiement complète lui demandant d'indiquer ses références. A ce stade, certaines informations peuvent déjà être inscrites, tels nom, prénom, adresse e-mail (ces informations sont dans ce cas fournies par le site marchand). Il devra également remplir les différents champs nécessaires au paiement : nom, prénom, adresse, mot de passe et inscrire dans la case appropriée le mot créé par Paypal pour empêcher les inscriptions automatiques.

Ensuite, à chaque fois qu'il fait un achat, son compte est débité par Paypal.

Même si aucun plafond n'est prévu, la confiance du client est renforcée puisqu'il ne doit pas communiquer ses coordonnées bancaires à un commerçant qu'il ne connaît pas forcément, alors que PayPal peut revendiquer près de 100 millions de clients.

Ce qui intéresse également de nombreux vendeurs en ligne, c'est que PayPal ne prélève que de 1,9 à 2,4% du montant total de l'achat augmenté d'un coût forfaitaire de 0,25 € par opération.

mercredi 4 octobre 2006

Paiement par cartes prépayées

Les experts en économie estiment, qu'en 2010, les consommateurs dépenseront 75 milliards d'euros par ce biais... De plus, selon une étude de Forrester, Panorama de la vente en ligne en 2006, le nombre de clients en ligne devrait augmenter de 56% en 2006 ! (Source : Neteco) Autant vérifier si cette technique de paiement ne correspond pas au profil de votre site. En effet, comme les deux moyens précédemment décrits, le client visé n'a absolument pas besoin d'avoir un compte bancaire.. Qui plus est, ce sytème garantit complètement son anonymat !

Vendues en librairie et chez les buralistes, ces cartes ont une valeur comprise entre 10 et 50 €. Une partie de la carte contient une case à gratter qui permet de découvrir un numéro secret.

Sur le site marchand, il suffit de mettre ce code au moment du paiement.

Plusieurs sociétés offrent ce type de service qu'il suffit d'intégrer dans votre site :

mardi 3 octobre 2006

Micro paiement par téléphone

Pour acheter un produit, au lieu de devoir communiquer son numéro de carte (bleue ou de crédit, hein katsoura ?), le client doit se munir d'un code qu'il ne peut obtenir qu'en téléphonant à un numéro de téléphone surtaxé. Celui-ci est mis en place par un intermédiaire spécialisé comme :

Une sécurité supplémentaire est mise en place en attribuant une durée de validité.

La clientèle visée par ce système est, ici aussi, très jeune et très souvent dépourvue de carte (voire de compte) bancaire. Le produit, quant à lui, est généralement peu coûteux (moins de 15 euros).

Ce système présente quelques défauts :

  • S'il n'entraîne ni frais d'installation ni abonnement, le prestataire prélève entre 35 et 45 % des montants ainsi obtenus...
  • Les personnes se connectant en bas débit sont obligées de se déconnecter pour obtenir le code et, ensuite, de se reconnecter pour le communiquer au site marchand.
  • Ces appels sont parfois facturés à la durée. Il est alors impossible pour le client de connaître à l'avance le coût final du produit.

lundi 2 octobre 2006

Des moyens de paiements adaptés

Certains clients de sites commerciaux ont encore peur de sortir leur carte de crédit et d'en donner les 16 chiffres sur Internet par crainte des pirates. Techniquement, l'opération est pourtant sans danger sur les sites sérieux utilisant les services d'un PSP (Payment Service Provider) du genre d'Ogone :

  1. Après avoir rempli son cadie virtuel, le client se clique sur un lien pour finaliser sa commande.
  2. Il se retrouve sur une page sécurisée du PSP choisi par le marchand et sur laquelle il est invité à communiquer ses coordonnées bancaires.
  3. Le PSP envoie une demande de paiement à la banque qui doit donner son accord.
  4. Après validation du paiement, le PSP informe le commerçant en temps réel qu'il a été payé et que la marchandise peut être livrée.

Le plus gros problème de ce mode de paiement est qu'il n'est pas adapté pour les petites sommes. En effet, les commissions prélevées par les PSP sont assez élevées en contre-partie d'un moyen de paiement fiable et facile à utiliser.

Heureusement pour nos clients, il y a d'autres formules qui seront mieux adaptées selon le type de produit vendu ou le profil de la clientèle visée. Nous en découvrirons une nouvelle tous les jours de cette semaine, l'idéal étant de proposer plusieurs moyens de paiement pour accroître ses chances de conclure une vente.

Payer par SMS Ce mode de paiement a actuellement le vent en poupe.

Pour pouvoir commander un produit, le client doit envoyer un SMS à un numéro surtaxé (de 0,25 € à 4 € par SMS en plus du coût du SMS) ayant uniquement 4 chiffres (shortcode ou numéro court) comme, par exemple, le 1234. Une réponse lui est alors adressée dans laquelle lui est communiqué un code limité dans le temps. Grâce à ce code, il peut alors finaliser sa commande.

Simple à mettre en oeuvre, cette méthode s'adresse particulièrement à un public qui ne possède pas de carte bancaire (typiquement les jeunes) pour des produits bon marché. La commission des PSP s'élève de 35 à 45 % du montant total de la facture. En Belgique, vous pouvez vous adresser à

mardi 1 août 2006

Achat en ligne : de nouvelles méthodes de paiement.

Ceux qui ont déjà effectué un paiement en ligne le savent bien. Il fallait inévitablement sortir sa carte de crédit à un moment ou un autre... Et, de nombreuses enquêtes l'ont démontré, cela constituait un frein sérieux au développement de ce type de commerce. C'est maintenant terminé !

Paiement par carte de débit.

Cela faisait un bon moment que des sociétés bancaires nous le promettaient. Cette fois, c'est fait. Les tests en situation réelle s'étant révélé positifs, il est dorénavant possible de payer sur le Net au moyen d'une carte Bancontact - Mister Cash. L'annonce officielle a été faite par Banksys et Ogone, une société spécialisée dans les paiements à distance.

A l'heure actuelle, seules quelques banques (Dexia, Fortis, ING, et VDK) pratiquent ce système qui devrait se généraliser.

Le principe de fonctionnement est très simple et ne devrait pas dépayser les utilisateurs habituels du web banking. Le client est invité à communiquer ses coordonnées comme il le ferait avec sa carte de crédit (nom, numéro de carte, date d'expiration) puis "signe" la transaction au moyen d'un code qui, selon les banques, est fourni par un "digipass" générant un nouveau code à chaque emploi ou par un lecteur de carte sans fil.

Paiement par GSM.

Cette nouveauté est à peine digérée, que se profile l'ombre d'une autre méthode de transaction : le paiement par GSM. Ce système présente des intérêts indéniables : par d'argent liquide, pas de carte ni d'appareil difficile à manipuler. La transaction serait basée sur un échange de SMS :

  • le commerçant envoie, à son client, un message lui demandant de confirmer la transaction.
  • par retour de SMS, et sécurisé par un code connu du seul client, le client valide sa commande.

Il semble que le public cible de ces deux techniques soient les plus jeunes qui se voient, ainsi, libérés de l'accord parental puisqu'une carte de crédit ne peut être obtenue qu'à partir de 18 ans, alors qu'un GSM ou une carte de débit...

vendredi 23 juin 2006

Obligations légales pour un site e-commerce

Comme je le disais dans mon billet du 16 mai à propos du commerce électronique celui-ci connaît un essor phénoménal. De nombreux clients nous demandent quelles sont les règles à respecter pour proposer des articles à la vente sur leur site. Je vais ici tenter de faire le point.

En premier lieu, le site se doit de fournir un minimum d'informations les concernant : nom, dénomination sociales, coordonnées complètes, numéro d'entreprise...

En ce qui concerne les produits, puisque le client n'a pas la possibilité de contrôler quoi que ce soit à propos de ce dernier, le vendeur est tenu de fournir une information détaillée :

  • caractéristiques complètes du produit ou du service
  • prix
  • taxes et frais de livraison éventuels
  • modalités de paiements
  • délais de livraison
  • modalités de reprise éventuelle du produit
  • durée minimale du contrat s'il s'agit d'une prestation successive (abonnement, par exemple) et mode de reconduction / résiliation.

Vous devez bien évidemment communiquer vos conditions générales avant que la commande ne soit passée. Ces dernières doivent explicitement être acceptées par le client. Dans le cas contraire, le vendeur n'aurait aucun recours. N'oubliez donc pas d'y indiquer les éléments qui vous protégeront :

  • délais de paiement
  • pénalités en cas de retard
  • possibilités de résiliation
  • délais en cas de réclamation

A tout moment, le vendeur doit pouvoir prouver que le client a passé une commande, que ce soit un exemplaire écrit et signé manuellement ou électroniquement.

Sachez enfin qu'un client qui a passé une commande sur votre site dispose légalement de minimum 7 jours ouvrables pour renoncer à son achat sans avoir à motiver sa décision. Ces 7 jours commencent à courir le lendemain du jour de la livraison ou, pour les services, le lendemain du jour de la signature du contrat. Ce droit de renonciation est gratuit et vous ne pourrez en aucun cas réclamer d'indemnité ni de frais. Par contre, il est légal de mettre à charge du client les frais de réexpédition, sauf si le produit ne correspond pas à la description qui en est faite. Vous êtes tenus d'informer le client de son droit à la résiliation. A défaut, le délai passe de 7 jours à 3 mois.

Avant l'écoulement de ces 7 jours, aucun paiement ou acompte ne peut être exigé. Le client, par contre, est en droit de l'accepter. De ce fait, il n'est pas rare que les vendeurs obligent le consommateur à un paiement immédiat. Si le client verse de l'argent et puis, décide de renoncer à son achat, le vendeur a 30 jours pour le rembourser.

Il existe néanmoins quelques exceptions à cette faculté de renonciation :

  • exécution du contrat avant l'expiration de délais de réflexion
  • commande passée selon les spécifications de l'acheteur
  • produit susceptible de se détériorer rapidement
  • magazines, paris et billets de loterie
  • suppression du sceau de protection d'un logiciel, CD ou DVD
  • achat de services financiers