Attention au phishing !

Des e-mails frauduleux, appelés aussi phishing, au nom de la banque Belfius circulent actuellement sur internet.

Leur contenu indique au client que:

  • soit son accès à la banque en ligne arrive à expiration;
  • soit qu’il doit procéder à une mise à jour de sécurité de son programme internet bancaire.

Dans les deux cas, l’e-mail frauduleux contient un hyperlien vers un formulaire vous demandant de fournir des données personnelles telles que : numéro de carte, date de naissance, code postal et numéro de téléphone. Ces données sont ensuite utilisées par les fraudeurs pour vous contacter en se faisant passer pour la banque en vous demandant par exemple d’effectuer certaines manipulations avec votre carte et votre lecteur de carte.

Que faire si vous recevez ce type d’e-mail ?

Ne cliquez pas sur le lien présent dans cet e-mail frauduleux !
Si malgré tout, vous avez cliqué, ne remplissez surtout pas le formulaire vers lequel il renvoie !
Si malgré tout, vous avez complété le formulaire, n’effectuez jamais des manipulations qui vous sont demandées par téléphone avec votre carte et votre lecteur de carte !

La banque :

  • ne vous a pas envoyé cet e-mail ;
  • ne vous demandera jamais des données personnelles dont elle dispose déjà ;
  • ne vous contactera jamais par téléphone pour vous demander d’effectuer des manipulations avec votre lecteur de carte.

Les clients qui auraient malgré tout introduit leurs données n’ont pas de soucis à se faire car ces renseignements ne constituent, en tant que tels, aucune menace pour l’internet banking. Seul celui qui suit la procédure normale (lecteur de carte avec « challenge/response », carte, code pin de la carte) a accès au système et est en mesure d’effectuer des virements.

Vous trouverez plus d’infos sur le phishing sur ce site: www.febelfin.be.

Recrutements des mules (ou passeurs) en Belgique :

Les mules (ou passeurs) servent d’intermédiaires à des organisations criminelles ou des malfaiteurs en faisant transiter de l’argent sur leur compte. Le plus souvent, les fraudeurs recrutent leur mule via une offre d’emploi leur garantissant de gagner de l’argent facilement et rapidement. Moyennant une commission, la mule accepte de faire transiter de l’argent sur son compte.

Ne répondez jamais à ce type de sollicitation.

Les mules (passeurs), comme les fraudeurs, se rendent coupables d’un transfert illégal de fonds d’origine criminelle et peuvent, à ce titre, être poursuivis.

Vous trouverez plus d’infos sur les mules sur ce site : www.febelfin.be.

Un Contact-Center est à votre disposition pour tout complément d’information au 02 222 82 50.

Laissez un commentaire :

Vous pouvez publier un commentaire.
Les trackbacks ne sont pas autorisés.