Arnaque au président

Cette arnaque vise les très grosses sociétés dans laquelle le personnel connait le nom de son directeur général, mais pas forcément sa voix…

Un escroc, très bien renseigné, va appeler l’un des employés assez bas dans la hiérarchie mais ayant en charge de la gestion financière et lui demander, pour un motif quelconque, d’effectuer un paiement à l’international.

Pour arriver à ses fins, ce faux président va faire preuve d’énormément d’assurance. Il va ainsi alterner flatteries et menace jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut : l’émission d’un virement, souvent de façon manuelle (l’ordre est donné à la banque au moyen d’un fax) et qui ne respecte pas les habituelles procédures de vérification.

Dans ce cas de figure, il ne s’agit pas d’une petite arnaque. Les montants en jeu peuvent varier de centaines de millier d’euros à plusieurs millions !

Comment est-ce possible me demanderez-vous ? La première constatation est que les bandes qui y font appel sont loin d’être des amateurs. Les victimes sont épiées avant d’être attaquées ce qui permet aux escrocs d’être très bien renseignés : qui sont les dirigeants, les modes de fonctionnement internes, les circuits… Tout ce que les escrocs peuvent glaner comme informations par le biais d’appels téléphonique ou la consultation des sites Internet et des réseaux sociaux.

La sensibilisation du personnel est donc un élément à ne pas perdre de vue pour éviter d’être un jour leur victime !

Laissez un commentaire :

Vous pouvez publier un commentaire.
Les trackbacks ne sont pas autorisés.