Sale temps pour la Creative Cloud d’Adobe

Les sociétés qui vivent du graphisme, que ce soit pour  le Web ou le prépresse font quasi toutes appel aux produits d’Adobe.

Jusqu’à présent, lorsque vous disposiez d’une version dûment enregistrée, vous pouviez passer à a version supérieure en achetant l’upgrade. Et si vous vouliez devenir client, il suffisait d’acheter la version complète (que ce soit en version CD ou téléchargement)

photoshop-cloudEt puis, Adobe a changé son fusil d’épaule. Sans doute lassé de devoir lutter contre le piratage, Adobe, à changer notre façon de « consommer  » leurs logiciels. Finie la possibilité d’acheter les logiciels en boîte.Dorénavant, les produits de la marque sont uniquement proposés en location sur le Créative Cloud Autrement dit, vous payez le droit d’utiliser un ou des logiciels Adobe par mois ou par abonnement annuel. Les prix, quant à eux, vont dépendre de ce que vous souhaitez effectivement utiliser et de votre situation par rapport à Adobe.

Le fait d’être gagnant financièrement ou pas va évidemment dépendre de ce que vous utilisiez et de la rapidité avec  laquelle vous mettiez vos logiciels à jour. Par contre, en terme de productivité, vous disposerez toujours de la dernière version disponible avec ses améliorations continues…

Ca, c’est pour la face officielle du projet et lorsque tout va bien. Mais des situations comme le site a rencontré ce 15 mai risquent de mettre à mal la confiance des utilisateurs dans le produit : une grosse panne est venue frapper une partie de ses services cloud. Elle a plus affecté l’étape d’identification au service en ligne et a été victime de dysfonctionnement pendant plus de 24 heures !

Laissez un commentaire :

Vous pouvez publier un commentaire.
Les trackbacks ne sont pas autorisés.